Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Biodiversité : quand l'IoT surveille le comportement des abeilles

Biodiversité : quand l'IoT surveille le comportement des abeilles
Par la rédaction, le 27 décembre 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Exakis, société de conseil et d’expertise technologique Microsoft, accompagne Somei, filiale IT du groupe des Eaux de Marseille, dans la mise en place d’un tableau de bord ’Bilan Biodiversité & environnement’ à destination des élus ou des entreprises.
 
Somei est actif sur le marché des solutions destinées à l’eau, l’assainissement, la gestion des déchets et l’énergie. Le programme API-Smar, engagé il y a deux ans avec Exakis, s’inscrit à son tour dans une démarche environnementale et a pour ambition de préserver les ressources naturelles et protéger la biodiversité. "Nous avons beaucoup à apprendre de l’étude comportementale des abeilles. En constante interaction avec leur environnement naturel, cet insecte pollinisateur est un véritable baromètre écologique", estime Christophe Galvez, chef de projet API-Smart pour Somei. "C’est pourquoi nous avons équipé les ruches de capteurs IoT et d’un concentrateur de données afin d’étudier l’évolution des abeilles dans leur cadre de vie naturel. Nous avions besoin de pouvoir accéder facilement à ces données, nous avons donc fait appel à Exakis et son expertise Azure pour concevoir des outils adaptés".

La ruche connectée
 
A l’aide de capteurs IoT d’humidité, de poids, de mouvement et de température, il est possible d’analyser la santé des ruches et des abeilles. Le programme API-Smart permet à Somei de stocker les données dans le Cloud Azure de Microsoft, de sorte qu’elles soient ensuite utilisées dans l’application web et le tableau de bord décisionnel Power BI installés par Exakis. Grâce à cette technologie, Somei est désormais capable d’agréger des paramètres internes à la ruche, de proximité, de territoire et d’en sortir un indicateur de biosurveillance. La filiale du groupe des Eaux de Marseille utilise également le service Azure Machine Learning pour analyser les informations collectées et déterminer des corrélations entre les indicateurs environnementaux et le comportement des abeilles. Pour ce faire, l’entreprise collecte des informations issues des capteurs autour des ruches et des informations issues des informations de l’Open Data, comme les niveaux de pollution. Grâce à son algorithme d’analyse prédictive, il est possible d’en déduire des évolutions dans le comportement des abeilles.
 
 
 
Crédit photo : Ian Sane
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Eiffage lance le 3e appel à solutions bas carbone Sekoya
Eiffage lance le 3e appel à solutions bas carbone Sekoya
Eiffage, avec l'appui d'Impulse Partners et de leurs partenaires du Club Industriel (Ceebios, Covivio, CSTB, Gerflor, Legrand, Saint-Gobain, USH et Vicat) viennent de lancer un 3e appel à solutions bas carbone sur la plateforme Sekoya.
Horizon 2050 : atteindre la neutralité carbone dans la construction
Horizon 2050 : atteindre la neutralité carbone dans la construction
Horizon 2050, association loi 1901 créée en octobre 2020, a pour but de permettre aux entreprises de la construction notamment, de s’engager simplement dans une démarche de neutralité carbone.
Les espaces de stationnement de la gare Nîmes Pont-du-Gard solarisés
Les espaces de stationnement de la gare Nîmes Pont-du-Gard solarisés
Un an et demi après sa mise en service, la gare écodurable de Nîmes Pont-du-Gard met en service les ombrières de ses espaces de stationnement dotés de près de 8000 m2 de panneaux photovoltaïques d’une puissance d’1,4 MWc.
Toitures-terrasses végétalisées : l’ère de la « 5e façade »
Toitures-terrasses végétalisées : l’ère de la « 5e façade »
« Pour bien finir un bâtiment, il faut une toiture végétalisée », commentait Jean Castex, nouveau premier ministre d’Emmanuel Macron, nommé le 3 juillet dernier. Non sans raison. Depuis novembre 2019, la loi Energie climat étend l'obligation d'installer soit de la végétalisation soit des panneaux photovoltaïques sur au moins 30 % des surfaces de plus de 1 000 m² des nouvelles constructions commerciales, des locaux industriels, entrepôts, hangars et parcs de stationnement. Un coup d’accélérateur pour les toitures-terrasses végétalisées.
Eqiliance, la garantie « travaux écologiques » de Spie Batignolles
Eqiliance, la garantie « travaux écologiques » de Spie Batignolles
Spie Batignolles lance Eqiliance, sa marque regroupant les travaux en faveur d’une meilleure résilience des territoires et de la protection de la biodiversité.
Un projet de renaturation à la frontière franco-allemande
Un projet de renaturation à la frontière franco-allemande
La société d'ingénierie Ingérop a remporté en groupement l’appel d’offre du projet franco-allemand « Rhinaissance ». Ce projet bénéficie du programme européen Interreg V et de cofinancements du Regierungspräsidium Freiburg et de la Région Grand Est. 
Déchets nucléaires : dépôt du dossier de déclaration d'utilité publique Cigéo
Déchets nucléaires : dépôt du dossier de déclaration d'utilité publique Cigéo
L'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) vient de déposer le dossier de déclaration d'utilité publique relatif au projet de centre de stockage de déchets nucléaires Cigéo. 
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.