Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > Power Road d'Eurovia: un an déjà !
ENVIRONNEMENT

Power Road d'Eurovia: un an déjà !

PUBLIÉ LE 16 OCTOBRE 2018
CHARLOTTE DIVET
Archiver cet article
Power Road d'Eurovia: un an déjà !
Près d’un an après le lancement officiel de la technologie Power Road, plus de 75 projets sont en cours en France et en Europe. Un nouveau marché a même été remporté par Eurovia dans le sud du pays. Retour sur le parcours expérimental de la solution et ses avantages.

« Actuellement 2/3 des projets intégrant Power road sont en cours d’étude et le reste est en signature », raconte Guillaume Malochet, directeur marketing stratégique chez Eurovia. Avant cette logique d’innovation commercialisée, Eurovia a d’abord déployé à Saint-Arnoult-en-Yvelines et à Pontarlier, deux démonstrateurs. L’installation du premier a eu lieu, en été 2017, sur la voie d’accès au parking poids lourds de la gare de péage de l’A10 du réseau Cofiroute (Vinci Autoroutes). « Il s’agissait, dans un premier temps, de tester la fonctionnalité de chauffage du rez-de chaussée d’un bâtiment d’accueil de Cofiroute de 250 m2, où le public peut notamment acquérir un badge de télépéage », précise Guillaume Malochet. En pratique, la technologie intégrée sous 500 m² de chaussée  est en mesure de capter l’énergie solaire thermique générée l’été, de la stocker dans un champ de sondes géothermiques pour, ensuite, produire de l’énergie grâce à une pompe à chaleur. En raison des conditions climatiques positives, la fonction déneigement, qui devait également être expérimentée, n’a pu être utilisée sur ce site mais a, en revanche, été opérante sur le second démonstrateur.  
 

En Bourgogne-Franche-Comté, le parking de la place Becquerel de Pontarlier, équipé de Power Road sur 3500 m2, présente par ailleurs une autre particularité. Pour fonctionner, son système de stockage a été raccordé au réseau de chaleur de la commune dont l’énergie est générée par la combustion des déchets ménagers de l’unité de valorisation énergétique Valopôle. « Raccordé au réseau de chaleur urbain, l’énergie utilisée est entièrement gratuite », précise le directeur marketing stratégique.
 

Surveiller et entretenir

« Afin d’estimer quand il sera nécessaire de réaliser l’entretien de la chaussée par rapport à une route classique, nous avons mis en place à Saint-Arnoult-en-Yvelines, un manège de fatigue, » raconte Guillaume Malochet. En quelques mois, ce manège, exploité par l’IFSTAAR, a sollicité la planche test pour un équivalent de 3 à 5 millions de poids lourds et ainsi évalué la résistance mécanique de la technologie Power Road. « Nous avons ainsi estimé une durée de 15 ans avant qu’une opération de ce type soit requise », ajoute-t-il.

Un dispositif de surveillance, au moyen de caméras thermiques positionnées sur des tubes, permet, par ailleurs, d’être alerté avant que la situation ne se dégrade. « Dans le cas où il serait nécessaire de remplacer un tube défectueux, l’opération ne serait pas plus complexe puisque la technologie est installée entre 5 à 8 cm sous la couche de roulement. Il suffirait alors de raboter à l’endroit repéré préalablement, de raccorder à nouveau puis, de réaliser le revêtement de la couche d’enrobé stockable. » En développant Power Road, Eurovia a aussi pensé à l’impact environnemental. Le liquide caloporteur contenu dans les tubes de polymère recyclables, utilisé comme antigel, ne pollue pas.
 
Crédit: Eurovia
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Nantes : un été de travaux pour la ligne T2 du tramway
Nantes : un été de travaux pour la ligne T2 du tramway
Intermat - Recyclage : Ermont TSX Highway, sur l'autoroute de la décarbonation
Intermat - Recyclage : Ermont TSX Highway, sur l'autoroute de la décarbonation
L’incontournable village
La valorisation des déblais du Lyon-Turin versant français va à Vinci
La valorisation des déblais du Lyon-Turin versant français va à Vinci
Tous les articles Environnement
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS