x
Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Centrale nucléaire : les 3 étapes clés d’un démantèlement réussi

Partager :
Centrale nucléaire : les 3 étapes clés d’un démantèlement réussi
Par La rédaction, le 19 juillet 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Alors que le gouvernement affiche sa volonté de se retirer progressivement du nucléaire, le Groupe Ginger rappelle sur son blog les trois étapes clés pour démanteler une centrale.

Une récente étude réalisée par le cabinet Artelys et le think tank européen E3G prévoit une baisse de moitié du recours au nucléaire par la France d’ici 2030. Des actions politiques interviennent d’ailleurs en ce sens.

En janvier dernier, une trentaine d’installations nucléaires (réacteurs, laboratoires, usine de retraitement de combustible…) étaient à l’arrêt définitif ou en cours de démantèlement en France, soit environ 1/3 des INB (installations nucléaires de base) en exploitation.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un processus très encadré, notamment par l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) qui obéit à un schéma réglementaire défini par trois grandes étapes.  

1-L’inventaire physique et radiologique

Un dossier de demande de démantèlement est formulé au moins trois ans avant la mise à l’arrêt définitif. Il détaille toutes les opérations prévues, avec l’inventaire physique et radiologique, les études de scénarios de démantèlement et la réalisation d’un dossier de sûreté.

Plus l’inventaire sera détaillé, plus l’étude technico-économique des scénarios pourra être précise. En effet, il permet de définir la stratégie de démantèlement : chiffrer le coût, élaborer les scénarios, prendre en compte les contraintes liées à l’état de l’installation et à l’accès aux zones d’intervention, déterminer les moyens d’intervention, de décontamination et de démontage des équipements, classer les déchets par catégories, appréhender les risques de sûreté et de sécurité liées aux opérations de démantèlement.

2- Démantèlement et déclassement

Une fois l’autorisation accordée par l’ASN, démarrent ensuite les opérations de démantèlement et de déconstruction, actant la fin de l’exploitation de la centrale.
 

Tout d’abord, les équipes procèdent au démantèlement électro-mécanique de tous les équipements en place dans le bâtiment (moteurs, câbles électriques...). Puis, s’ensuit le tour de l’assainissement des infrastructures (murs et parois en béton, peinture, carrelage…), avec parfois l’aide de robots pour la découpe des éléments trop imposants ou irradiants.

Une fois le génie civil assaini, des mesures de vérifications de la radioactivité résiduelle sont effectuées. Un dossier de déclassement destiné à l’ASN est établi. Si tous les contrôles sont concluants, une autorisation de déclassement est alors fournie à l’exploitant, ce qui signifie que la démolition des bâtiments peut intervenir.

3-Réhabilitation

Après l’officialisation du déclassement, la centrale est rayée de la liste des installations nucléaires de base. Une réhabilitation du site peut ainsi être envisagée. Toutefois, en fonction de l’état final atteint, des servitudes d’utilité publique peuvent être instaurées, notifiant des restrictions d’usage ou de mesures de précaution (programme de surveillance, etc.).
 


Crédit: Groupe Ginger
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  La station RER C Saint-Michel désamiantée

Tout l'été, la rédaction de BTP ça tourne a suivi les équipes de Di Environnement pour leurs travaux de désamiantage de la station RER C Saint-Michel.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
Des chips au biométhane
Des chips au biométhane
Le fabricant d'installations de biogaz Weltec Biopower vient d'achever la construction d'une usine de biométhane pour le producteur français de chips Bret's à Saint-Gérand, en Bretagne.
Ile-de-France : 7 habitants sur 10 trient les piles et batteries
Ile-de-France : 7 habitants sur 10 trient les piles et batteries
A l'occasion de la Semaine européenne du recyclage des piles, les deux éco-organismes Corepile et Screlec lancent le DéfiPiles Écoles, le plus grand concours de collecte jamais réalisé dans les écoles primaires parisiennes, qui compte 450 établissements et 170 000 élèves.
Eiffage et DEME pour les fondations du premier parc éolien offshore français
Eiffage et DEME pour les fondations du premier parc éolien offshore français
Eiffage Métal et DEME ont décroché le contrat EPCI (conception, fourniture, construction, installation) des 80 fondations monopieux en acier du premier parc éolien offshore de France, qui sera implanté à Saint-Nazaire pour un montant de plus de 500 M€.
Deux Demag AC 220-5 livrées à Windhoist UK
Deux Demag AC 220-5 livrées à Windhoist UK
Windhoist UK, l'une des entreprises de montage d'éoliennes les plus importantes au monde, vient de mettre en service deux nouvelles grues tout-terrain Demag AC 220-5.
Le projet de consigne fait débat
Le projet de consigne fait débat
Le projet de consigne des bouteilles plastiques et cannettes, une bonne idée ! Ne dites surtout pas cela à Jean-Luc Petithuguenin pour qui le projet est une véritable hérésie.
Une ancienne décharge se meut en centrale solaire à Labarde
Une ancienne décharge se meut en centrale solaire à Labarde
L’une des dix plus grandes centrales photovoltaïques de France a été construite sur une ancienne décharge à Labarde (33). Cette dernière a été sécurisée par une couverture géosynthétique étanche en 2010 pour éviter la pollution des sols. Le dispositif d'étanchéité est protégé par une géogrille de renfort fournie par Maccaferri.
A Nantes, la métropole et Charier misent sur le transport fluvial
A Nantes, la métropole et Charier misent sur le transport fluvial
Pour transporter et évacuer les déblais provenant du chantier de déconstruction du bas-Chantenay, Nantes Métropole, l’entreprise Charier, Nantes Saint-Nazaire Port et la Compagnie Ligérienne des Transports (CLT) ont opté pour le transport fluvial. Une solution idéale pour les chantiers urbains.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier travaux publics et voirie
- Manoeuvre travaux publics
- Technicien / Technicienne d'études BTP en génie climatique et énergétique
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériels de chantier de travaux publics
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.