Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Les déchets organiques, matériaux de demain ?

Partager :
Les déchets organiques, matériaux de demain ?
Par la rédaction, le 11 octobre 2017
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Selon le bureau d’études et de conseil en ingénierie Arup, les villes pourraient s’attaquer au problème mondial de l’augmentation des déchets et de l’épuisement des ressources en utilisant les déchets organiques (peaux de bananes, de pommes de terre ou de maïs) comme matériaux de construction.
 
A l’échelle mondiale, l’industrie de la construction est l’un des plus grands utilisateurs de matières premières. Au Royaume-Uni seulement, elle représente 60% des matières premières consommées. Selon un rapport publié par Arup, la collecte de déchets organiques dans les villes et campagnes seraient une ressource non négligeable.
 
Ils pourraient devenir des matériaux de construction à faible coût et à faible émission de CO², tels que des briques, des panneaux d’isolation ou de cloisonnement. Le rapport estime qu’à terme, on peut mettre en place un système complètement circulaire avec des déchets de construction réintroduits dans le cycle biologique à la fin de leur durée de vie.
 
Le potentiel de cette bioéconomie est énorme : plus de 40 millions de tonnes de déchets organiqués séchés issus de l’agriculture et de la sylviculture ont été produits en Europe en 2014 seulement. Et le volume augmente chaque année. Un kilogramme de déchets incinérés pour la valorisation énergétique a une valeur d’environ 0,85€ mais le même matériau pour le revêtement intérieur pourrait se vendre jusqu’à 6€ par kilogramme !
 
Autre constat, les progrès réalisés dans le développement de matériaux organiques de substitution. Des briques de champignons sont cultivées en 5 jours et les pommes de terre pourries utilisées comme isolants acoustiques et absorbants. Arup a d’ailleurs créé SolarLeaf, le premier système de façade au monde à cultiver des micro-algues pour générer de la chaleur et de la biomasse, et BioBuild, le premier panneau de façade autoportant en matériaux bio-composites.
 
Le rapport met également en évidence des produits de matière organique déjà disponibles tels que les arachides (les coquilles sont utilisées pour produire des cloisons de séparation résistantes à l’humidité), le riz (les cendres peuvent être mélangées avec du ciment pour réduire les besoins de remplissage ou pour produire des planches), la banane (les feuilles sont utilisées pour fabriquer des textiles robustes et les fibres très résistantes ont une bonne absorption acoustique), et les patates (la peau peut être nettoyée, pressée et séchée pour créer un isolant acoustique et léger résistant au feu).
 
Crédit photo : Kate Fisher
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 101
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (28 €)
À lire également
Olivier François : « EuRIC, notre confédération européenne des industries du recyclage, joue un rôle majeur pour notre survie et pour notre avenir »
Olivier François : « EuRIC, notre confédération européenne des industries du recyclage, joue un rôle majeur pour notre survie et pour notre avenir »
Olivier François, vient d’être nommé vice-président d’EuRIC, la Confédération européenne des industries du recyclage. Pour Mat Environnement, il évoque son nouveau rôle, les priorités de la profession, ou encore les impacts de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus sur l’activité du secteur.
Burkasan mise sur Tomra
Burkasan mise sur Tomra
Burkasan a choisi la technologie de tri de Tomra pour recycler les bouteilles en PEHD dans sa nouvelle usine de recyclage des plastiques. L’usine équipée des machines Autosort et Autosort Flake trie 5 tonnes de déchets à l’heure, notamment du PET, du PEHD et du PP.
« 10 % des déchets de démantèlement nucléaire sont gérés en centres de stockage spécifiques »
« 10 % des déchets de démantèlement nucléaire sont gérés en centres de stockage spécifiques »
L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs est un acteur incontournable en fin de chaîne lors du démantèlement d’une centrale nucléaire. Ses capacités de stockage actuelles lui permettent notamment de gérer efficacement les déchets radioactifs de très faible activité, et ce, y compris en cas de chantiers simultanés. Une éventuelle sortie du nucléaire n’effraie pas l’Andra, parfaitement habituée à anticiper. Explications de Patrice Torres, directeur des opérations industrielles. 
Record mondial du plus long coffrage glissant réalisé en une fois
Record mondial du plus long coffrage glissant réalisé en une fois
Dans le cadre du chantier de l’unité de valorisation énergétique des déchets ménagers du Syctom IP13 à Ivry-sur-Seine, Eiffage Génie Civil (mandataire) et Chantiers Modernes Construction, filiale de Vinci Construction France, ont réalisé le record du plus long coffrage glissant réalisé en une fois. Une prouesse actée par le Guinness World Records.
Déchets : Baudelet Environnement donne un coup d'accélérateur
Déchets : Baudelet Environnement donne un coup d'accélérateur
Baudelet Environnement, spécialiste de la collecte, le traitement et la valorisation des déchets au grand Nord de Paris, lance un appel à projets  Valorisonsnosdechets.com pour accélérer l'innovation de la filière déchets.
Engie Green met en service son parc éolien de Saint-Aubin-des-Châteaux
Engie Green met en service son parc éolien de Saint-Aubin-des-Châteaux
À Saint-Aubin-des-Châteaux (44), Engie Green vient de mettre en service cinq éoliennes après un an de travaux. Ce nouveau parc, qui a nécessité un investissement de 14 millions d’euros, affiche une puissance de 11 MW pour une production annuelle annoncée de 25 200 MWh, soit l’équivalent de la consommation de plus de 10 000 personnes.
L’industrie du recyclage du plastique s’inquiète pour son avenir
L’industrie du recyclage du plastique s’inquiète pour son avenir
Les industriels du recyclage plastique viennent de se déclarer en péril économique ! Ils s’estiment en effet victimes d’une double peine avec l’effondrement des commandes et la chute des cours des plastiques issus du pétrole qui rendent les matières issues du recyclage moins attractives.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Mécanicien(ne) d'atelier et de chantier en matériels-BTP-
- Ingénieur / Ingénieure d'études en génie climatique
- Conducteur / Conductrice de travaux publics
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.