Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Les bons comptes de Palfinger
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Les bons comptes de Palfinger

PUBLIÉ LE 29 AVRIL 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les bons comptes de Palfinger
DR
Avec un CA de 578,5 millions d’euros générés à l’issue du 1er trimestre 2024, un résultat d’exploitation (de 54,7 millions d’euros et un résultat net consolidé de 32,5 millions d’euros, Palfinger réalise un très bon début d’exercice, et ce, dans un environnement économique compliqué.
 
C’est dans la région Amérique du Nord que Palfinger enregistre une nouvelle croissance des bénéfices et une augmentation de la production de grues de service et de plates-formes d’accès. La zone Asie a connu une forte demande de grues de chargement en Inde, toutefois, aucun signe d’une tendance positive en Chine est à signaler.

Par ailleurs, la région EMEA reste marquée par les bouleversements macroéconomiques et géopolitiques qui entrainent une baisse des prises de commandes, en particulier sur les principaux marchés européens que sont l’Allemagne, la France et la Scandinavie. L’Europe du Sud, en particulier l’Espagne et le Portugal, continue de se développer de manière très positive, portée par de solides projets de tourisme et d’infrastructures.

A noter également, la forte poussée des commandes de parcs éoliens offshore au Japon et à Taïwan, entre autres, ainsi que la croissance de l’entretien des navires de croisière et des grues offshore et marines ont entraîné une croissance du chiffre d’affaires d’environ 30 % et une augmentation significative de la rentabilité dans le secteur maritime. Les entrées de commandes restent également à un niveau très élevé.

« Chez Palfinger, nous gérons les défis de manière proactive, flexible et rapide. Grâce à notre large portefeuille de produits et à l’accent que nous mettons sur les régions de croissance telles que l’Amérique du Nord, mais aussi le secteur maritime, nous assurons la résilience même dans les moments difficiles », a déclaré Andreas Klauser, PDG de l’entreprise.
En raison de la faiblesse persistante des commandes dans la région EMEA, la production a été réduite. Pour l’ensemble de l’année, un chiffre d’affaires en légère baisse par rapport à 2023 (chiffre d’affaires de 2 446 millions d’euros) et un EBIT inférieur d’environ 20 % à celui de l’année record 2023 (EBIT de 210,2 millions d’euros) sont attendus. Les objectifs financiers pour 2027 tablent sur un CA de de 3 milliards d’euros.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Palfinger fait évoluer le multibenne ST
Palfinger fait évoluer le multibenne ST
Trois étoiles à Beaune
Trois étoiles à Beaune
Palfinger ouvre un nouveau site en Suède
Palfinger ouvre un nouveau site en Suède
Palfinger récompensé
Palfinger récompensé
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS