CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Mapei : répondre aux besoins spécifiques des entreprises de génie civil
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Mapei : répondre aux besoins spécifiques des entreprises de génie civil

PUBLIÉ LE 5 MARS 2024
CH. RAYNAUD
Archiver cet article
Mapei : répondre aux besoins spécifiques des entreprises de génie civil
La nouvelle gamme Planitop de Mapei permet de « réparer » plutôt que de « remplacer » : les sept mortiers de la gamme participent à prolonger la durée de vie des ouvrages en béton, avec un bénéfice tant économique qu’environnemental.

Le marché des mortiers de réparation est un marché poussé par les instances politiques. Pour preuve, la mise en place, entre autres, de la 2e phase du Plan National Ponts qui a pour but d’aider les communes à entretenir et réparer – plutôt que reconstruire - leurs ouvrages. Environ 30 000 ouvrages ont ainsi été recensés dans le cadre ce plan. Fort de ce potentiel, plus de 200 entreprises dédient leur activité à l’entretien des ponts, à la recherche de mortiers toujours plus faciles de mise en œuvre, polyvalents et, bien sûr, bas carbone. « Les équipes R&D de Mapei France travaillent pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises de génie civil », souligne Olivier Henny, chef de produit bâtiment Mapei France, « une grande partie de notre gamme de mortiers de réparation a déjà basculé de ciments CEM I vers des ciments CEM II, ce qui a permis d’économiser environ 1000 tonnes de CO2 équivalent en 2023. Nous travaillons en parallèle sur la substitution du ciment par des liants alternatifs et visons la réduction de 30 à 40 % de l’empreinte carbone de nos mortiers par rapport à nos formules actuelles ». Ainsi, la nouvelle gamme Planitop de Mapei permet de « réparer » plutôt que de « remplacer » : les 7 mortiers de la gamme participent à prolonger la durée de vie des ouvrages en béton, avec un bénéfice tant économique qu’environnemental. Leur polyvalence et facilité d’application répondent tant aux besoins spécifiques des entreprises de génie civil et travaux spéciaux qu’à ceux des chantiers de gros œuvre. 100% fabriquée en France, cette gamme s’inscrit dans la démarche de développement durable du groupe. De plus, tous les mortiers de réparation Planitop vont faire l’objet de FDES individuelles, lesquelles sont en toute dernière phase de vérification. « Fruit de notre R&D, nous lançons aujourd’hui Mapegrout Easy Flow, un mortier de classe R4 qui s’applique par projection voie humide. Sa technologie permet aux entreprises de le pomper sur de grandes longueurs (plus de 100 ml). De quoi faciliter la vie, réduire la pénibilité et faire gagner du temps aux entreprises sur les chantiers de grande hauteur ou avec des accès compliqués ! », ajoute Olivier Henny. Il est livré en sacherie plastique sous vide, plus résistante et plus pratique. Cet emballage, totalement hermétique, permet de stocker le produit en extérieur, même en cas d’intempéries et sans protections particulières, tout en préservant ses qualités techniques. Un vrai plus qui permet de réduire les pertes sur chantiers, estimées à 10 à 15% en moyenne.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Philippe Rozier nommé Directeur général de l’Agence Qualité Construction
Philippe Rozier nommé Directeur général de l’Agence Qualité Construction
Le béton cellulaire fête ses 100 ans !
Le béton cellulaire fête ses 100 ans !
Une nouvelle Secrétaire générale pour la Capeb Rhône et Grand Lyon
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS