CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > 3F engagé pour la rénovation hors-site
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

3F engagé pour la rénovation hors-site

PUBLIÉ LE 2 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
3F engagé pour la rénovation hors-site
À Thiais (94), dans le cadre de la réhabilitation thermique d’une résidence de 176 logements, Immobilière 3F expérimente la pose de panneaux de façade réalisés sur-mesure en amont en usine.  
 
Construite en 1964, la résidence Einbeck de Thiais comprend 176 logements sociaux, répartis en six bâtiments s’élevant sur deux à quatre étages. Son étiquette énergétique oscille entre D et E selon les bâtiments. L’objectif des équipes 3F : faire passer la résidence en étiquette C (label BBC Rénovation 2021) afin d’apporter aux locataires plus de confort au sein de leur logement et, à la clé, une baisse de la consommation énergétique estimée à 25 %. Avec ses façades linéaires emblématiques des constructions des années 1960, cette résidence se prête parfaitement à un projet de rénovation thermique via un système de façades préfabriquées. Les équipes d’Immobilière 3F décident alors d’expérimenter cette solution innovante pour la première fois. Le système constructif retenu, développé par le fabricant Sybois (groupe Millet), intègre tous les composants d’un mur : structure, isolation, systèmes d’étanchéité, menuiseries et parements extérieurs. De plus, grâce ses principaux composants issus de matériaux biosourcés, il agit comme un mur respirant, prédisposant fortement le bâtiment à des labellisations environnementales ambitieuses. Le projet de Thiais met en effet le bois à l’honneur : les panneaux de façades sont en ossature bois, avec des menuiseries en chêne français et un isolant en ouate de cellulose.

Préfabriqués en usine par Sybois, les 570 panneaux nécessaires au projet de Thiais seront ensuite fixés par l’entreprise de travaux GCC sur le chantier, clipsés sur les bâtiments tels des legos. La pose se fait en effet très simplement. Une fois les briques de parement et le brise-soleil déposés, les ferrures de fixation sont installées sur la longueur de la façade. Les panneaux préfabriqués sont alors fixés, de bas en haut, ainsi que les arrêts hauts. Un seul opérateur, en nacelle, suffit pour réaliser ce geste. Un isolant en laine minérale complète le dispositif. Des couvre-joints en bois sont ensuite installés pour faire la jonction entre chaque module. Une fois les panneaux préfabriqués posés, les menuiseries existantes et les volets roulants peuvent à leur tour être déposés. Par ailleurs, le recours au hors-site se doit d’être toujours au service du projet architectural. Dans le cadre du projet de Thiais, pour permettre un travail de co-conception entre le maître d’oeuvre et l’entreprise de travaux, la sélection de cette dernière a été initiée avant la fin des études, durant la phase ADP (avant-projet définitif). Cette organisation a permis un véritable travail partenarial entre l’architecte, l’entreprise de travaux et les équipes 3F : triptyque essentiel à la réussite de ce projet innovant. Grâce au procédé de préfabrication des façades, le temps de chantier est considérablement réduit : ici à Thiais, le temps de travaux liés à l’isolation des bâtiments sera réalisé en 5 mois vs. 14 mois pour un chantier classique. Parmi les autres avantages à citer pour les habitants de la résidence : l’absence d’échafaudage et des nuisances sonores réduites. La fin des travaux de réhabilitation de la résidence est prévue au 3e trimestre 2024.
 
Ce projet conduit à Thiais témoigne de la politique volontariste de 3F en faveur du recours au hors-site dans ses opérations de maîtrise d’ouvrage, que ce soit en construction neuve ou en rénovation. 3F se fixe ainsi pour objectif de recourir à des modules préfabriqués hors-site sur 25% de ses opérations de rénovation, d’ici 2030. En construction neuve, cet objectif est fixé à 50 %. Bien entendu, ces objectifs sont à mettre en regard de la structuration de la filière à l’horizon 2030.
 
Le projet :
Maîtrise d’oeuvre : Djuric-Tardio Architectes
Bureau d’études techniques : Biotope
Entreprise de travaux : GCC en groupement avec INSITU-A
Bureau de contrôle : BTP Consultants
6 bâtiments
4 700 m² de façades
570 panneaux de façade préfabriqués
5 mois de chantier vs. 14 mois pour un chantier classique
8,9 M€ de travaux (dont 10% financés en fonds propres et 90 % de prêts CDC PAM et éco prêts)
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
CCCA-BTP : « Seule la formation peut assurer aux entreprises de disposer de la main-d’œuvre qualifiée dont elles ont besoin  »
CCCA-BTP : « Seule la formation peut assurer aux entreprises de disposer de la main-d’œuvre qualifiée dont elles ont besoin »
Mondial du Bâtiment : « Changeons de perspective ! »
Mondial du Bâtiment : « Changeons de perspective ! »
Gagner du temps et de la place avec la nouvelle Potain MCR 305
Gagner du temps et de la place avec la nouvelle Potain MCR 305
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS