ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Orsay : l’EPA Paris-Saclay choisit M’CUB et Farshid Moussavi pour concevoir le groupe scolaire du quartier de Corbeville

Par la rédaction. Publié le 12 décembre 2023.
Orsay : l’EPA Paris-Saclay choisit M’CUB et Farshid Moussavi pour concevoir le groupe scolaire du quartier de Corbeville
Perspective depuis le château de Corbeville
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
L’EPA Paris-Saclay, la Ville d’Orsay et la Communauté d’agglomération Paris-Saclay ont sélectionné un groupement de maitrise d’œuvre composé des agences d’architecture M’CUB et Farshid Moussavi, pour la conception de cet équipement public, opération emblématique, dont la livraison est prévue en 2026, en même temps que les premières résidences de logements familiaux au sein du quartier de Corbeville du Campus urbain Paris-Saclay.

Pour répondre aux besoins des habitants des logements familiaux programmés au sein du quartier de Corbeville, l’EPA Paris-Saclay réalise pour la Ville d’Orsay cet ensemble scolaire de 14 classes dans un secteur résidentiel en lisière de forêt, face au Château de Corbeville en cours de réhabilitation. Le groupement de maitrise d’œuvre a été sélectionné à l’issue du concours initié en septembre 2022 et d’un jury qui s’est tenu en juillet 2023. Il est composé de M’CUB Architectes (architecte mandataire), Farshid Moussavi (architecte cotraitant), EVP Ingénierie (Structure), D&H (Paysagiste), SAS Maya, (Fluides CSSI), Tribu SCOP SARL (Environnement et Energétique), Alternative (Acoustique), Les Ateliers de l’éclairage (Conception lumière), Ecallard Economiste (Economie de la construction) et Toutes les Cuisines (Cuisiniste).
 
D’une surface totale d’environ 3 600 m² de surface de plancher constructible, sur une parcelle de 5 502m², l’opération regroupe une école maternelle de 6 classes, une école élémentaire de 8 classes, un centre de loisirs, un restaurant scolaire, un parking en sous-sol de 80 places et une salle polyvalente. Celle-ci accueillera les activités sportives et évènements exceptionnels de l’école élémentaire, et pourra être mise à disposition par la Ville en dehors des temps scolaires. Sa livraison est prévue en 2026. Le bâtiment s’ouvre sur l’espace public grâce à deux parvis d’entrée – un pour chaque école – qui donnent sur le Château de Corbeville et une rue piétonne.  Sur sa limite sud-ouest, le projet présente une façade sur trois niveaux dont la modernité architecturale dialogue avec celle, patrimoniale, du Château de Corbeville. Les façades donnant sur l’espace public sont revêtues de bardeaux circulaires de trois couleurs, dont le chevauchement évoque un dessin d’enfant, et d’une diversité de fenêtres qui assure une variété de vues et de lumières sur les espaces extérieurs. Pour les façades intérieures, donnant sur cours, le groupement propose un vitrage tout en hauteur offrant une perméabilité importante avec les espaces d’enseignement intérieurs.
 
Un projet démonstrateur du bâti résilient
 
Voulue par la Ville d’Orsay et l’EPA Paris-Saclay comme un démonstrateur du bâti résilient, l’opération vise notamment l’atteinte du seuil 2025 de l’indicateur carbone de la RE 2020 et le respect des exigences du label BBC Effinergie et de la certification HQE niveau Excellent. Elle intègre des matières biosourcées à hauteur de 40kg/m² SDP, avec une structure bois pour plus de 50% de la surface, et la réalisation de 40% des cloisons intérieures en terre crue issue du site. La structure est conçue en poteaux-poutres bois, les façades constituées en mur ossature bois et la paille est utilisée pour sa qualité d’isolant thermique. Quant au béton, son utilisation est limitée au parking souterrain et à quelques éléments verticaux ponctuels. L’enjeu de la protection de la biodiversité et la proximité de la nature sont des éléments structurants du projet paysager et pédagogique. Les espaces extérieurs s’inscrivent dans un ensemble paysager exceptionnel, dans le prolongement du parc de Corbeville, du coteau boisé et bénéficient d’une vue dégagée de toute construction.
 
Une volumétrie en écho au jeu de Tangram

La volumétrie générale proposée par le groupement M’CUB-Farshid Moussavi, confère à l’école une esthétique sobre qui se définit par des formes géométriques élémentaires qui font écho au jeu de Tangram, « comme si un enfant les avait posées les unes à côté des autres ». Les programmes s’articulent dans des volumes simples, au fonctionnement distinct. A l’ouest, l’école élémentaire se déploie sur trois niveaux, tandis que l’école maternelle et le centre de loisirs se superposent sur deux niveaux dans le volume central. La restauration s’organise en rez-de-chaussée à l’est du bâtiment. Les volumes sont volontairement compacts, pour maximiser les espaces extérieurs.
Pour les concepteurs : « la volumétrie du projet incarne un rapport au monde qui change : à l’ordonnancement très symétrique et axial du château répond une composition architecturale plus adaptative, troublant les rapports d’échelle par les dimensions de ses ouvertures et la matérialité évanescente de ses façades, renvoyant l’image d’un lieu ouvert et bienveillant dédié à l’enfant ». Le projet se distingue notamment par la simplicité des parcours proposés, la générosité de l’éclairage naturel et la diversité des ambiances permise par les liens visuels et physiques entre les cours et les espaces intérieurs.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
2 novembre 2023
XtreeE : un réseau de plus de 50 unités d’impression 3D à l’échelle mondiale d’ici 2025 XtreeE, spécialiste français de l'impression 3D hors-site grande échelle, annonce le déploiement de trois nouvelles unités d’impression 3D connectées, opérées par ses partenaires en Suisse, aux États-Unis et au Japon.
XtreeE : un réseau de plus de 50 unités d’impression 3D à l’échelle mondiale d’ici 2025
27 mars 2024
Toute l’expressivité du béton architectonique Ideal Work présente Concrete Optik, un béton qui recrée le brutalisme du béton architectonique en seulement 2 mm d'épaisseur.
Toute l’expressivité du béton architectonique
18 janvier 2024
La productivité, la qualité et la sécurité au coeur de l’innovation dans le BTP Aujourd’hui, le CCCA-BTP et l’OPPBTP et Impulse Partners ont dévoilé les résultats de l’Observatoire des tendances d’innovation du BTP de 2023. Cette nouvelle édition 2023 révèle que la productivité, la qualité, et la sécurité demeurent des éléments déterminants et structurants de l’activité du BTP. Pour atteindre un haut niveau de satisfaction dans ces trois domaines, les acteurs peuvent mettre en oeuvre différents leviers d’action qui chacun rassemblent plusieurs champs d’innovation complémentaires.
La productivité, la qualité et la sécurité au coeur de l’innovation dans le BTP
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola