Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > GPE Ligne 16 : à chantier titanesque, pompe démesurée
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

GPE Ligne 16 : à chantier titanesque, pompe démesurée

PUBLIÉ LE 24 JUILLET 2023
CH. RAYNAUD
Archiver cet article
GPE Ligne 16 : à chantier titanesque, pompe démesurée
crédit Prescription Béton
Le lot 1 de la ligne 16 du Grand Paris Express, qui reliera Saint-Ouen à Aulnay et au Bourget, en Seine-Saint-Denis est le plus important du Grand Paris Express. Trois ouvrages de services sont en chantier à La Courneuve (93). Sur l’ouvrage Verdun, une pompe à béton Mecbo de 270 bar de pression est employée pour couler dans le tunnel de 19 km, la plus puissante machine actuellement utilisée en France !
 
Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil, mandataire du groupement constitué avec Eiffage Rail, Razel-Bec, TSO (filiale de NGE) et TSO Caténaires sont chargés, par la Société du Grand Paris, de la réalisation du lot 1 de la ligne 16 du Grand Paris Express, qui reliera Saint-Ouen à Aulnay et au Bourget, en Seine-Saint-Denis. Ce lot permettra le raccordement avec la ligne 14 et la construction des premiers kilomètres de la ligne 17 et de la ligne 15 vers l’est. Le marché, d’un montant de 1,84 milliard d’euros comprend le creusement de plus de 19 km de tunnel, la construction de 18 ouvrages annexes, la pose des voies ferrées, caténaires, équipements linéaires et la création de 5 gares : Stade de France, La Courneuve Six-Routes, Le Bourget RER, Le Blanc-Mesnil, et Saint-Denis Pleyel, qui sera la plus grande gare du Grand Paris Express (250 000 voyageurs par jour). Ce gigantesque chantier, qui implique la mise en œuvre de 700 000 m³ de béton et l’excavation de 2 600 000 m³ de terrain, nécessitera l’utilisation de six tunneliers et plus de 1 500 personnes en pointe. Les travaux seront réalisés dans un délai de 6 ans. Trois autres chantiers du Grand Paris Express sont en pleine activité sur la commune de La Courneuve : les ouvrages Abreuvoir (rue de l’Abreuvoir), September (rue Dulcie-September) et  Verdun (rue de Verdun). Ces trois ouvrages de service, situés le long du tracé du tunnel du métro, sont indispensables à son bon fonctionnement, au confort et à la sécurité des voyageurs. Entièrement enterrés, ils assureront quatre fonctions majeures sur les lignes 16 et 17 en exploitation : l’accès des secours au tunnel en cas d’incident, la ventilation, le désenfumage et l’évacuation des eaux du tunnel. 
 
Une pompe à béton hors-normes pour l’ouvrage Verdun
 
Sur le chantier de l’ouvrage Verdun, sans doute le plus spectaculaire des trois avec une superficie de 7,5 ha, les compagnons s’attèlent actuellement à la réalisation d’un ouvrage de service, situé le long de l’ancienne voie de chemin de fer du Bas-Martineau. La construction des niveaux souterrains avance, parallèlement à celle de son rameau. À quelques mètres de cet ouvrage de service, c’est un ouvrage de raccordement pour les lignes 16 et 17, qui se séparent juste après au niveau de la gare Le Bourget RER, qui est construit. Pour le coulage des 24 000 m3 de bétons de calage du tunnel (19 km sur 2 voies), l’entreprise a fait appel à la société Inter Service Pompes (ISP) qui a conçu une pompe stationnaire sur mesure, la plus puissante mise en service en France. La pompe sur chenilles Mecbo P8 HP propose ainsi une pression de 270 bar. « Le choix de cette pompe s’est imposé pour tenir les délais du chantier », explique Luis Tome, Responsable d’exploitation Service Pompage Fixe pour ISP, « non seulement, elle procure le flux de 35 à 40 m3 par heure nécessaire mais elle permet aussi de pomper les bétons bas carbone très présents sur ce chantier et dont les caractéristiques « collantes » impliquaient une pompe ultra fiable ». Après avoir été testée sur 3 km, la P8 a été spécialement adaptée pour ce chantier et pompe jusqu’à 1 km. Là où les autres types de pompes souffraient pour suivre les cadences de coulage et les exigences de pression, cette machine présente une régularité sans faille et une baisse de 50% de consommation de gas-oil. Elle tourne sur deux postes à 4 personnes, pour une cadence de 150 m3 par jour (150 à 200 m de voie bétonnée). Ce modèle qui offre un débit maximum de 71 m³ par heure, un système de pompage Pulsar breveté Mecbo, sera disponible au catalogue du constructeur au 1er septembre 2023.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
La Capeb attend des gestes forts du Gouvernement
3DCO : Tout l’art du béton ciré
3DCO : Tout l’art du béton ciré
Logement : le temps presse !
Logement : le temps presse !
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS