ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

« Fiers d'être Artisans » alerte sur les conséquences de la diminution de 5% en moyenne des niveaux de prise en charge des contrats d'apprentissage

Par la rédaction. Publié le 20 juillet 2023.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
PUBLICITÉ
La décision, entérinée par France Compétences, de baisser le montant des forfaits versés aux Centres de formation d’apprentis (CFA) pour payer les frais de formation des contrats d’apprentissage était attendue.
 
Cependant, les conditions proposées et exposées ont fait l’objet d’un vote de désapprobation de l’ensemble des organisations professionnelles et syndicales car dans l’état, elles présentent le risque d’affaiblir la dynamique en cours du développement des contrats d’apprentissage par la voie professionnelle faisant pourtant l’unanimité depuis quelques années avec un objectif affiché de l’Etat du million d’apprentis. En effet, une approche arithmétique et monolithique d’une diminution de 5% en moyenne des niveaux de prise en charge dont le seul souci est la rigueur budgétaire, ne permet aucunement de tenir compte de la variation des situations rencontrées par les CFA. D’ailleurs ces nouvelles dispositions continuent de ne pas distinguer la situation des CFA académiques des lycées professionnels, bénéficiant d’autres financements de l’Etat et des Conseils régionaux, avec celles des autres CFA fonctionnant désormais principalement avec le coût « contrat ». De plus on peut déplorer une baisse importante des financements des formations « métiers » pouvant aller jusqu’à 10 % alors que celles-ci nécessitent plus de moyens : plateaux techniques importants et sans cesse renouvelés, matières d’œuvre… quand en parallèle des formations « papier-crayons » font l’objet de baisses bien moindres. Cherchez l’erreur !
 
Cette décision de diminution peut menacer le fonctionnement des CFA professionnels et il est à craindre, en particulier dans les zones rurales, que certains d’entre eux soient durablement impactés. C’est ainsi un risque sur la cohésion des territoires. Il va être important de regarder de près pour s’assurer que les formations d’excellence donnant accès à la voie professionnelle puissent continuer à être assurées sur les mêmes bases pour l’ensemble du territoire national et ainsi répondre aux attentes des entreprises artisanales qui font vivre ces bassins d’emploi et ont fait le choix de l’apprentissage. Attention également à ce que celles-ci, voire les apprentis, ne subissent pas le paiement d’un « reste à charge » supplémentaire aux CFA du fait de cette décision. Pour Philippe Plantin, administrateur de Fiers d’être Artisans : « Nous serons particulièrement vigilants pour que cette décision soit accompagnée d’une analyse globale des dépenses en lien avec les formations des premiers niveaux de certification, et également pour prévenir les effets de bord de cette diminution des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage. Cette formation d’excellence doit être portée avec vigueur par le Gouvernement et les acteurs économiques : c’est un sujet essentiel pour l’avenir de nos filières professionnelles, pour les débouchés professionnels que les artisans peuvent offrir aux jeunes dans tous les territoires contribuant ainsi à la cohésion sociale de la Nation ».
 

 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
18 janvier 2024
La productivité, la qualité et la sécurité au coeur de l’innovation dans le BTP Aujourd’hui, le CCCA-BTP et l’OPPBTP et Impulse Partners ont dévoilé les résultats de l’Observatoire des tendances d’innovation du BTP de 2023. Cette nouvelle édition 2023 révèle que la productivité, la qualité, et la sécurité demeurent des éléments déterminants et structurants de l’activité du BTP. Pour atteindre un haut niveau de satisfaction dans ces trois domaines, les acteurs peuvent mettre en oeuvre différents leviers d’action qui chacun rassemblent plusieurs champs d’innovation complémentaires.
La productivité, la qualité et la sécurité au coeur de l’innovation dans le BTP
20 novembre 2023
Plataformas Moyma distribue CMC en Espagne La société madrilène Plataformas Moyma vient de recevoir l'agrément lui permettant de distribuer de façon exclusive les nacelles CMS en Espagne. 
Plataformas Moyma distribue CMC en Espagne
16 février 2024
Opéra Garnier : les échafaudages en représentation La restauration de la façade sud de l’Opéra Garnier a débuté en novembre 2022 pour une durée de 24 mois. Elle concerne principalement la réhabilitation de la façade, des corniches et des médaillons dorés. Pour réaliser ces travaux en site occupé, pas moins de 310 tonnes et 3100 m2 d’échafaudages sont nécessaires.
Opéra Garnier : les échafaudages en représentation
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola