Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Ile-de-France : les acteurs du bâtiment ont subi un repli de l’activité en mai
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Ile-de-France : les acteurs du bâtiment ont subi un repli de l’activité en mai

PUBLIÉ LE 14 JUIN 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Ile-de-France : les acteurs du bâtiment ont subi un repli de l’activité en mai
Evolution de l'activité dans le Bâtiment - source Banque de France
L’économie en Île-de-France a enregistré des performances contrastées en mai : pause dans l’industrie, nouvelle progression dans les services marchands et repli dans le bâtiment. La détente sur les prix des matières, à l’exception de ceux des denrées alimentaires, et sur les prix des services est un dénominateur commun à l’ensemble des secteurs qui restent pour certains d’entre eux encore freinés par les difficultés de recrutement.
 
Au global, les dirigeants d’entreprise appréhendent sauf exception les semaines à venir avec une confiance raisonnée. Les industries franciliennes ont connu en effet des résultats aux différences marquées, les constructeurs automobiles continuant pour leur part à devoir faire face à de profondes difficultés. L’effritement des carnets de commandes explique en grande partie la modération des dirigeants de l’industrie dans leurs prévisions de court terme. Pour les services marchands, la demande est restée une nouvelle fois bien orientée sur fond de moindres tensions sur les prix en voie de stabilisation. Des secteurs comme le transport de marchandises, la restauration ou les services informatiques restent pénalisés par la difficulté à recruter. Les chefs d’entreprise tablent sur un mois de juin qu’ils prévoient encore porteur. Le bâtiment a subi en revanche un repli en raison de reports de chantiers qui ont tendance à augmenter. La détente sur les prix des matières et des carnets de commandes qui demeurent correctement garnis confortent les chefs d’entreprise dans leur prévision d’amélioration prochaine des niveaux d’activité.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Mollo Noleggio ambitionne 65 points de location en Italie en 2024
Mollo Noleggio ambitionne 65 points de location en Italie en 2024
Le Groupe Jarnias acquiert le Nantais THERMO2S
Le Groupe Jarnias acquiert le Nantais THERMO2S
L'équipe commerciale Europe de Genie s'étoffe
L'équipe commerciale Europe de Genie s'étoffe
Point.P s’attaque aux accidents professionnels dans le Bâtiment
Point.P s’attaque aux accidents professionnels dans le Bâtiment
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS