ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

La pénurie de matériaux pèse sur la baisse d'activité de la Construction

Par la rédaction. Publié le 19 avril 2023.
La pénurie de matériaux pèse sur la baisse d'activité de la Construction
Frédéric Gachignard, directeur Construction de QBE France. Crédit : QBE France
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Selon une étude QBE– Oxford Economics, 30% des entreprises en construction désignent la pénurie de matériaux comme cause principale de leur baisse d’activité.

La construction a fortement été impactée par les crises successives traversées par l’Europe depuis deux ans. En effet, en 2022 la production du secteur est de 3,5 % inférieure aux prévisions selon le rapport développé pour QBE par Control Risks et Oxford Economics1. Et ce n’est pas fini. De fait, elle devrait continuer à diminuer au cours du premier trimestre de 2023. Les perturbations de la supply chain en particulier ont été l’un des principaux risques rencontrés par les entreprises de construction françaises au cours des deux dernières années. Pénurie de matériaux et de personnels, offre inférieure à la demande, prix élevés de l’énergie, investissements compliqués… Avec la pandémie, la guerre russo-ukrainienne et la crise économique et énergétique, plusieurs facteurs ont limité l’activité construction en France.

« Après plusieurs années de chocs successifs, les perspectives 2023 du secteur de la construction s’annoncent à nouveau compliquées. Les problèmes de supply chain constituent un obstacle majeur et résultent notamment de la dépendance de la France à l’égard d’un petit nombre de pays importateurs, et de perturbations dans le transport maritime. Par ailleurs, les facteurs géopolitiques tels que les prix élevés de l’énergie ou encore le rythme de réouverture de la Chine peuvent avoir un impact considérable sur le prix et la demande de matériaux dans les mois à venir », analyse Frédéric Gachignard, directeur Construction de QBE France.

 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
11 avril 2024
Angers : Le Jardin de la Madeleine, un démonstrateur des bâtiments de demain Le Jardin de la Madeleine, projet emblématique de la Soclova dont les travaux viennent d’être lancés, va réunir au cœur d’Angers (49), seniors, étudiants, jeunes actifs, adultes en situation de handicap et familles monoparentales en une seule résidence de 82 logements avec services.
Angers : Le Jardin de la Madeleine, un démonstrateur des bâtiments de demain
19 avril 2023
A Marseille, Demcy déconstruit une partie de l’îlot Nédelec Orange Dans l’hypercentre de Marseille, à tout juste 2 min de la gare Saint-Charles, Demcy procède à la déconstruction partielle des bâtiments B1 et B2 de l’îlot Nédelec Orange avec obligation de travaux de confortement, nécessaires au soutien de la façade classée à conserver du bâtiment B2 pendant la démolition du RDC et du sous-sol.
A Marseille, Demcy déconstruit une partie de l’îlot Nédelec Orange
8 février 2024
Adjuvants, un rôle toujours plus essentiel Entré en vigueur depuis novembre 2022, le Complément National NF EN 206+A2/CN, révisé et publié par l’Afnor, autorise l’arrivée de nouveaux ciments. Cette révision introduit des changements importants concernant les compositions des ciments et des bétons, la prise en compte de nouvelles technologies, le déploiement de méthodes spécifiques. Elle induit des conséquences inévitables pour les différents acteurs de l’acte de construire, y compris pour les adjuvantiers.
Adjuvants, un rôle toujours plus essentiel
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola