CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Le chiffre d’affaires de Vicat en forte progression en 2022
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Le chiffre d’affaires de Vicat en forte progression en 2022

PUBLIÉ LE 7 MARS 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le chiffre d’affaires de Vicat en forte progression en 2022
Cimenterie Vicat de Xeuilley (54)
Le chiffre d’affaires du Groupe Vicat en 2022 affiche une forte progression, conséquence d’une hausse sensible des prix de vente.
 
Cette évolution résulte essentiellement d’une augmentation des prix de ventes sur la quasi-totalité des marchés dans un contexte de forte inflation des coûts ; de volumes Ciment et Béton résilients sur la plupart des marchés, à l’exception de la Turquie ; d’éléments négatifs non récurrents aux Etats-Unis avec le démarrage plus long qu’anticipé du nouveau four de Ragland, et en Inde avec le dégoulottage de l’usine de Kalburgi au cours du troisième trimestre ; et enfin, des conséquences de l’environnement politique au Mali. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à 3 642 millions d’euros, contre 3 123 millions d’euros en 2021, une progression de +19,7% à périmètre et change constants. Le chiffre d’affaires consolidé progresse de +16,6% en base publiée, et résulte d’un effet périmètre de -0,3% (-10 millions d’euros), lié pour l’essentiel à la cession de l’activité préfabrication légère en Suisse, finalisée le 30 juin 2021 ; d’un effet de change défavorable de -2,7%, correspondant à un impact négatif de -86 millions d’euros sur l’exercice en raison de la dépréciation de l’euro vis-à-vis des autres monnaies, à l’exception de la livre turque et égyptienne ; et enfin, d’une croissance organique de +19,7% (+615 millions d’euros), soutenue par les hausses des prix de vente sur l’ensemble des zones. « En 2022, le Groupe Vicat a fait preuve de sa résilience dans un contexte difficile. Pénalisé par une base de comparaison défavorable liée au fort rebond de l’activité en 2021 après la période de Covid, par une très forte augmentation des coûts de l’énergie, et par des coûts industriels non récurrents aux Etats-Unis, en France et en Inde, le Groupe a réagi en appliquant de nettes hausses des prix de vente sur la quasi-totalité des marchés où il opère afin de compenser l’impact de l’inflation », déclare Guy Sidos, Président-Directeur Général, « le Groupe poursuit sa politique de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre en s’appuyant sur des solutions existantes et en investissant sur les technologies qui lui permettront d’atteindre ses nouveaux objectifs 2030 ».
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Léon Grosse reconstruit le pont Verney en Savoie
Léon Grosse reconstruit le pont Verney en Savoie
Vicat et Materrup s’allient pour accélérer la décarbonation de la filière ciment
Vicat et Materrup s’allient pour accélérer la décarbonation de la filière ciment
La valorisation des déblais du Lyon-Turin versant français va à Vinci
La valorisation des déblais du Lyon-Turin versant français va à Vinci
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS