CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Eiffage concrétisera le nouveau quartier général de la Défense à Bruxelles
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Eiffage concrétisera le nouveau quartier général de la Défense à Bruxelles

PUBLIÉ LE 22 FÉVRIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Eiffage concrétisera le nouveau quartier général de la Défense à Bruxelles
Crédit : Eiffage
Eiffage décroche en groupement le contrat Design, Build & Maintenance (DBM) qui prévoit la conception, la réalisation et la maintenance technique du nouveau quartier général de la Défense à Bruxelles (Belgique). 

Le Conseil des ministres a approuvé la construction d’un nouveau quartier général d’état-major de la Défense à Bruxelles. Le contrat, attribué pour un montant de 499 millions d’euros au groupement Be Defence, porte sur la conception, la réalisation et la maintenance d’un nouveau quartier général, plus compact, situé directement en face du siège de l’OTAN, sur un site de 11,4 hectares ; en partie sur le terrain de l’ancien site de l’OTAN et en partie sur l’actuel quartier Reine Elisabeth. 

Le nouveau site de haute sécurité comptant plusieurs bâtiments accueillera près de 4 000 employés de la Défense. Le bâtiment principal lui-même se compose principalement d’un environnement de bureau avec 2 800 lieux de travail où sont logés tous les services de l’état-major de la Défense, du Service Général de Renseignement et de Sécurité (SGRS) et du Cyber Command. L’environnement de bureau est conçu selon les principes de la Nouvelle Méthode de Travail (NWOW). « Aujourd’hui dispersé sur une bonne dizaine de bâtiments, l’état-major n’en occupera demain qu’un seul, plus écologique et plus sécurisé, pour encore mieux faire face aux défis du futur », commente le Chef de la Défense, l’Amiral Hofman. 

Toutes les opérations militaires sont menées à partir du bâtiment principal. En outre, toutes les fonctions pour le personnel sont également prévues, telles qu’un restaurant d’entreprise, une zone sportive couverte, des vestiaires et des douches. Une grande attention est également accordée au bien-être du personnel avec un confort thermique adapté, une bonne qualité de l’air, un confort acoustique et une lumière du jour suffisante dans l’environnement de bureau.

En outre, un centre de conférence accessible au public est prévu qui est situé sur l’avenue Léopold III. Ce centre se compose d’une grande salle de conférence de 300 places et de plusieurs salles de réunion plus petites. Il y aura également un bâtiment séparé avec une crèche et l’environnement de bureau pour l’Office Central d’Action Sociale et Culturelle de la Défense (OCASC).

Les demandes de permis seront déposées dans le courant de l’année 2023. Le début des travaux est prévu pour la fin de 2024 et la plupart d’entre eux seront prêts à être utilisés d’ici la fin de 2027. Le groupement Be Defence est composé des entrepreneurs BAM, Jan De Nul, Eiffage et Cegelec, les architectes Assar Architects, ArtBuild et ANMA et du bureau d’études VK Architects+Engineers. 


Le site global de 92 hectares, le quartier Reine Elisabeth et l’ancien siège de l’OTAN, fait actuellement l’objet d’un développement urbain par la Région de Bruxelles-Capitale et la Région flamande, avec une zone bâtie dans la partie nord du site, le long de l’avenue Léopold III, et une zone verte au sud du site.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
A Nice, l’Acropolis montre les crocs
A Nice, l’Acropolis montre les crocs
Le groupe CIM attaque le marché Français
Le groupe CIM attaque le marché Français
Eiffage remporte la rénovation lourde du « Cristallis » à Paris
Eiffage remporte la rénovation lourde du « Cristallis » à Paris
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS