Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > « Plan Action Climate 2023 » du gouvernement Irlandais : un engagement pour les bétons bas carbone
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

« Plan Action Climate 2023 » du gouvernement Irlandais : un engagement pour les bétons bas carbone

PUBLIÉ LE 2 FÉVRIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
« Plan Action Climate 2023 » du gouvernement Irlandais : un engagement pour les bétons bas carbone
L’engagement du gouvernement irlandais pour que les organismes publics utilisent des ciments à faible teneur en carbone : « une décision exemplaire … et reproductible » saluée par Ecocem.
 
Ecocem, fortement impliqué dans la massification des ciments et bétons bas carbone, voit son engagement conforté. En effet cette annonce intervient après la publication de son rapport « Ciment plus d’ambition pour moins d’émissions ». Cet évènement est aussi en phase avec le lancement de la nouvelle technologie ACT limitant drastiquement l’utilisation d’un clinker fortement émissif de carbone. Enfin, la récente participation d’Ecocem à la table ronde organisée par le Réseau Action Climat France « La filière ciment béton : un mur face à la transition » alerte sur la nécessité d’accélérer l’adaptation des normes et règlementations aux ambitions de décarbonation de la France. La position officielle du gouvernement Irlandais, dans son Climate Action Plan 2023, est de développer les ciments bas carbone. C’est une prise de conscience de l’urgence décisionnaire dans ce domaine. « Ce plan donne un exemple et un modèle à suivre dans les autres pays européens », déclare Conor O’Riain Directeur Général Europe et France Ecocem.
 
« Changing Ireland for the better »
 
Dans ce plan intitulé « Changing Ireland for the better », le gouvernement irlandais s’engage à prendre des mesures fondamentales et concrètes pour lutter contre les émissions de carbone. Dans le secteur de la construction, ce Plan implique que désormais les organismes publics irlandais spécifient des méthodes de construction à faible teneur en carbone avec notamment la réduction de la teneur en clinker du ciment : « Remplacement des matériaux de construction par des produits à teneur en carbone faible ou nulle et réduction de la teneur en clinker du ciment lorsque cela est possible. » Une première en Europe. Et le paragraphe dédié à la reformulation de produits précise : « En réduisant la teneur en clinker du ciment grâce à l’utilisation de nouveaux liants et fillers, nous pouvons réduire l’intensité carbone du ciment sans compromettre son intégrité. Cette action est techniquement réalisable et largement utilisée dans l’UE. L’Irlande doit suivre, et le secteur public montrera la voie en spécifiant ciments et bétons à plus faible teneur en carbone pour les futurs projets de construction. » Un engagement majeur. Au-delà, l’Irlande s’engage à soutenir la recherche et le développement de solutions innovantes dans le secteur des matériaux de construction : « [Le gouvernement] soutiendra également les entreprises du secteur du ciment et des matériaux de construction, engagées à développer de nouveaux matériaux cimentaires, des produits innovants et des technologies plus efficaces ». Susan Mac Garry, directrice générale Ecocem Ireland, déclare également « la politique publique sera désormais en phase avec la volonté du marché et l’ambition de décarbonation ». Ainsi, Ecocem France continue d’informer et inciter les décisionnaires français à développer un encadrement nécessaire pour accroitre un recours rationnel aux ciments et bétons bas carbone. L’entreprise s’engage à travailler en étroite collaboration avec les producteurs de ciments et de béton pour rendre la technologie aussi largement disponible que possible, et ceci sur une base économiquement acceptable. Enfin, Ecocem met sa cellule prescription à disposition des maitres d’oeuvres, maitres d’ouvrages pour accompagner leurs futurs projets bas carbone.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Bouygues Construction érige la plus haute tour de Grèce
Bouygues Construction érige la plus haute tour de Grèce
Solideo : « Les chantiers des  JO 2024 sont des leviers pour la construction bas carbone »
Solideo : « Les chantiers des JO 2024 sont des leviers pour la construction bas carbone »
Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !
Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !
Cimbéton : « Ensemble, accélérons la construction durable »
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS