Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Préfabrication béton : une activité en léger retrait en 2022 mais une tendance plus baissière pour 2023
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Préfabrication béton : une activité en léger retrait en 2022 mais une tendance plus baissière pour 2023

PUBLIÉ LE 5 JANVIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Préfabrication béton : une activité en léger retrait en 2022 mais une tendance plus baissière pour 2023
A la fin du mois de novembre 2022, les données cumulées sur 11 mois issues de l’enquête mensuelle FIB/Xerfi Spécific montrent une évolution des produits en béton comparée à 2021 en retrait de -2,1 % pour les produits préfabriqués en béton à destination du bâtiment et des travaux publics. 
 
Pour les produits préfabriqués en béton à destination du bâtiment, les situations sont variées selon les familles de produits, comparées à l’année 2021 : notons les évolutions positives pour l’ensemble poutrelles +4,9 %, pour les prédalles +2,9 % et pour les entrevous béton +0,2 %. Seuls les blocs et les dalles de planchers béton sont en retrait, respectivement de -2,4% et -23 %. Pour les produits préfabriqués en béton à destination des travaux publics, la quasi-totalité des produits sont en retrait au regard de l’année 2021 : les dalles de voirie -16,8 %, les clôtures -17,6 %, les regards -4,2 %, les pavés -0,5 %. Seuls les bordures +0,4 % et les tuyaux armés +3,1 % connaissent une évolution positive à +3 %. Pour l’année 2022, l’activité, en volume, de l’Industrie du Béton devrait connaître une baisse autour de -2 % tous produits confondus, par rapport à 2021.
 
Perspectives 2023 : une prévision de baisse de l’ordre de -6 % à -8 %
 
Dans un contexte inflationniste de progression des coûts des matières et de difficultés de recrutement de main d’œuvre dans le secteur du BTP, les perspectives des différents segments de produits en béton devraient se retrouver dans les niveaux d’activités, en volume, comparés à l’année 2022, au niveau national, sans tenir compte des disparités régionales de plus en plus impactantes.
Au regard des dernières données disponibles Markemétron concernant les ventes de maisons individuelles et de l’Observatoire des promoteurs immobiliers pour les logements collectifs, les baisses pour ces deux segments seront significatives en 2023. En revanche, la construction des bâtiments non résidentiels sera en légère progression, après une année 2022 plutôt dynamique. L’évolution, en volume, des produits préfabriqués en béton destinés au secteur du bâtiment serait comprise entre -7 % et -9 % en se décomposant de la façon suivante : blocs -9 % à -11 % et poutrelles de -8 % à -10 % %. Pour les prédalles et les dalles de planchers, les prévisions d’évolution sont de l’ordre de -4 % à -6 %.
Compte tenu du positionnement des produits en béton dans les segments de l’investissement des collectivités pour les infrastructures et les réseaux et de l’effet au ralenti d’un cycle municipal de travaux, les prévisions de la FIB restent très prudentes. L’évolution en volume des produits préfabriqués en béton destinés aux travaux publics s’inscrirait dans une fourchette comprise entre -4 % et -6 %, se répartissant de la manière suivante : produits d’assainissement -3 % à -5% et produits de voirie et d’aménagement extérieur de -6 % à  -8 %.
En conclusion, la Commission Économie de la FIB prévoit une évolution comprise entre -6 %  et - 8 %, en volume, tous produits confondus France entière pour l’année 2023 par rapport à 2022.
Après une année 2022 marquée par la résilience du secteur de la construction face aux conséquences économiques des événements internationaux, les perspectives de l’année 2023 confirment l’accentuation de la tendance baissière pour l’Industrie du Béton par rapport à l’année 2022. La FIB poursuivra en 2023 la dynamique insufflée en 2022 pour augmenter la visibilité de l’Industrie du Béton, défendre ses intérêts auprès de son environnement professionnel et politique, notamment au regard de projets sensibles d’évolution réglementaire nationale et européenne et pour faire valoir la sobriété énergétique des solutions préfabriquées en béton.
 
L’industrie du béton en France en 2021
461 entreprises
704 sites de production 
3,09 milliards d’€ de CA départ usine, hors taxes et hors transport, dont : 62,7 % à destination du bâtiment ; 37,3 % destination des travaux publics et du génie civil
22 millions de tonnes de produits en béton en volume
19 200 emplois directs
100 % réseau local
Le 1er employeur des industries de la branche carrières et matériaux de construction.
 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Musée du Louvre : Layher s’invite dans les appartements de la Reine !
Musée du Louvre : Layher s’invite dans les appartements de la Reine !
« Builders travaille sur plusieurs axes qui visent à adapter le matériau béton aux nouveaux enjeux climatiques »
« Builders travaille sur plusieurs axes qui visent à adapter le matériau béton aux nouveaux enjeux climatiques »
Produr lance un nouveau béton anti-abrasion
Produr lance un nouveau béton anti-abrasion
CB Green et Ecocem signent une joint-venture pour soutenir la décarbonation de l’industrie européenne du ciment
CB Green et Ecocem signent une joint-venture pour soutenir la décarbonation de l’industrie européenne du ciment
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS