★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

Logement neuf : le Pôle Habitat FFB appelle des réponses rapides de la part du Gouvernement

Par la rédaction. Publié le 20 octobre 2022.
Logement neuf : le Pôle Habitat FFB appelle des réponses rapides de la part du Gouvernement
Grégory Monod, Président du Pôle Habitat FFB - crédit DR
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Depuis début 2022, le marché de la maison neuve en secteur diffus connaît une chute brutale, avec des ventes qui s’écroulent de 26,8% en glissement annuel sur les huit premiers mois de 2022. Sur l’ensemble de 2022, les ventes pourraient descendre autour de 102 000 unités, un niveau très proche du pire exercice de ces quinze dernières années.
 
L’habitat individuel groupé1 ne se porte guère mieux avec des ventes aux particuliers en recul de 17,3% en glissement annuel sur le premier semestre. Quant au logement collectif1, sur la même période, les réservations par les particuliers s’y replient de 9% et les ventes aux institutionnels de 33,4%, tandis que les mises en vente y reculent de 9,8%. Cet effondrement du marché des logements neufs s’explique par une série de vents contraires : difficultés d’accès au crédit immobilier2, inflation et incertitudes sur le pouvoir d’achat, augmentation continue des prix du foncier (notamment sous les premiers effets du principe de Zéro Artificialisation Nette), et surtout flambée vertigineuse des coûts de construction provoquée par l’entrée en vigueur de la RE2020 et l’explosion des tarifs des matériaux.
 
Le logement neuf se dirige donc chaque jour un peu plus vers une crise profonde et sévère. Le Pôle Habitat FFB appelle des réponses rapides de la part du Gouvernement. Face à la crise des matériaux, il faut d’abord soutenir les opérateurs en neutralisant les pénalités de retard dans les contrats privés et en réformant les modalités de révision de prix en CCMI. Il est ensuite nécessaire de soutenir l’accession à la propriété en desserrant les contraintes en matière de financement, en rétablissant le prêt à taux zéro à 40% sans discrimination territoriale, en relevant les plafonds d’opération pris en compte pour son calcul et en instaurant un crédit d’impôt sur les annuités d’emprunt pour compenser l’impact des hausses de prix. Il faut également redonner confiance et envie aux investisseurs particuliers en restaurant, avant sa disparition, l’attractivité du dispositif Pinel et en engageant la mise oeuvre d’un régime universel d’investissement locatif privé. « La situation exige des réponses dès la loi de finances pour 2023, sous peine d’un effondrement du logement neuf, malgré la persistance des besoins », souligne Grégory Monod, Président du Pôle Habitat FFB, « au-delà, il faut donner au secteur plus de stabilité et de visibilité, et lui permettre de construire plus, mieux et moins cher. C’est donc aussi un enjeu de transition écologique, au coeur des territoires, pour ceux qui y travaillent et y vivent ».
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
5 octobre 2022
2e semaine nationale des métiers du bâtiment et des travaux publics : go ! Pôle emploi, la Capeb, la FFB et la FNTP lancent la 2e semaine nationale des métiers du bâtiment et des travaux publics, une opération destinée à faire connaître les formations, les métiers et faciliter les recrutements des entreprises.
30 janvier 2023
La FFB concrétise un engagement de Bruno Le Maire La FFB lance le dispositif d’analyse des coûts de production. Une idée qui s’est concrétisée avec Bruno Le Maire lors des 24h du bâtiment en novembre dernier.
La FFB concrétise un engagement de Bruno Le Maire
12 octobre 2021
PTZ et durcissement du Pinel : « oui, mais » pour la FFB Emmanuelle Wargon, ministre en charge du Logement, a annoncé la prorogation jusqu’à fin 2023 du Prêt à taux zéro (PTZ) et la publication prochaine d’un décret qui viendra conditionner le bénéfice du Pinel à taux plein « à la fois des critères environnementaux et des critères de qualité, mètres carré minimum par taille d'appartements par exemple » dès le 1er janvier 2023.
PTZ et durcissement du Pinel :  « oui, mais » pour la FFB
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola