BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

« La tendance est à l’usage de solutions hybrides fibres + aciers »

Par Ch. Raynaud. Publié le 28 février 2022.
« La tendance est à l’usage de solutions hybrides fibres + aciers  »
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Bureau d’études fondé en 2013, ConCribe s’appuie sur 7 ans d’expérience dans le béton fibré, et 25 ans d’expérience dans l’ingénierie des structures et l’industrie du béton, pour apporter des solutions pratiques pour des projets en bétons fibrés avec un support technique et une assurance sur les prestations délivrées. Pour cela, l’entreprise coopère avec des fournisseurs et des fabricants de fibres, des entrepreneurs et des producteurs de produits en béton, et des centrale à béton prêt à l’emploi.
 
Le renforcement des matériaux de maçonnerie existe depuis des milliers d’années. L’addition de fibres organiques sous forme de cheveux ou de foin permettait d’amélioré la ductilité des glaises ou de la terre et ainsi permettre l’érection de murs qui ne s’effondraient pas à la construction. Aujourd’hui, le béton renforcé de fibres est utilisé d’une part pour améliorer la ductilité du béton, le renforcer comme les barres acier, et surtout réduire la fissuration. « En effet, les fibres ont la particularité de diffuser les contraintes en micro fissures car agissant dans toutes les directions, alors que les aciers traditionnels ne fonctionnent que dans deux directions, celles des barres », explique Alexis Borderon, Directeur technique de ConCribe (*), « le béton fibré résulte en nombreuses micro fissurations souvent non visibles, alors que les aciers montrent peu de fissures qui sont malheureusement visibles ».  Rappelons qu’il existe trois familles de fibres : les fibres aciers, les fibres synthétiques (fibres polypropylène et basalte) et les fibres organiques. « Seules les deux premières familles sont considérées à l’usage structurel et donc permis par les normes en cours », précise-t-il.
 
Quels avantages et inconvénients ?
 
Interrogé sur les avantages et inconvénients des différentes familles de fibres, Alexis Borderon souligne que « les fibres aciers offrent de bonnes propriétés mécaniques donc structurelles à dosage élevé. Elles permettent ainsi de remplacer souvent totalement les aciers structurels dans les parties en béton soumises à des contraintes de flexion par exemple. Les fibres aciers ont un nombre de fibres par kilogramme assez limité, leur domaine d’utilisation optimal est donc à dosage élevé. Les fibres polypropylène sont largement utilisées pour les structures supportées, dalles et fondations, mais aussi pour des solutions hybrides - aciers + fibres - qui permettent de réduire le volume de barres aciers en additionnant des fibres PP. Le nombre de fibres par kilogramme est important, leur domaine d’utilisation est donc à faible dosage. Les fibres basaltes sont nouvelles sur le marché. Elles combinent un grand nombre de fibres par kilogramme et une forte performance mécanique. Elles peuvent ainsi être utilisées à faible et haut dosage ».
 
Une alternative au ferraillage classique
 
Les fibres sont utilisées depuis 25 ans comme une alternative au ferraillage traditionnel dans de nombreuse structures supportées, telles que dalles et fondations. Aujourd’hui, des normes internationales comme le FIB ou EN 812310 permettent l’utilisation des fibres dans les structures porteuses.  Les calculs se basent entièrement sur les propriétés mécaniques des bétons fibrés. La nouvelle génération de béton fibré BFUP permet non seulement de remplacer le ferraillage mais aussi de réduire les sections.
 
La "fibre de demain" ?
 
« Le coût de l’acier et son empreinte CO2 ont plus ou moins propulsé l’usage des bétons fibrés en 2021 », ajoute A. Borderon, « la tendance est clairement à l’usage de solutions hybrides fibres + aciers, qui permettent de composer des sections plus fines et plus résistantes structurellement, tout en restant économiquement viables par rapport à des solutions BFUP chères. Les fibres de demain seront légères, de grande résistance en traction et avec un volume important de fibres au kilogramme. Elles auront aussi une densité proche de celle du béton, afin de faciliter le dosage donc la production », conclut-il.
 

 
(*) ConCribe agit sur plusieurs domaines à la fois : composition des bétons ; analyse structurelle ; dimensionnement du béton de fibres pour un type de fibre donné ; tests mécaniques en laboratoire ; rapports d’études ; prescriptions d’exécution ; support technique.
 
 
Infos abonnements : Article issu du magazine Prescription Béton n° 62.
Prescription Béton n° 62
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Metaloc renforce son parc matériel avec 12 nacelles Genie Z-45
29 mars 2022
Metaloc renforce son parc matériel avec 12 nacelles Genie Z-45 La société de location METALOC, basée à Saint-Ouen-l'Aumône (95), densifie son parc, entièrement composé de 111 machines hybrides et électriques, avec 12 nouvelles nacelles articulées hybrides Genie Z -45 FE.
L’actualité vue par Olivier Saint-Paul, Président/CEO de PL2M
2 novembre 2021
L’actualité vue par Olivier Saint-Paul, Président/CEO de PL2M Malgré une activité soutenue en cette fin d’année 2021, Olivier Saint-Paul, Président/CEO de PL2M a accepté de commenter l’actualité de ses machines et de son secteur, tout en soulignant l’importance de la transition énergétique pour les constructeurs. Il ne manque pas de rappeler que la vie professionnelle ne doit pas nous faire oublier de profiter ou de vivre dans l’instant présent…
Codiloc s’étend au levage et à la manutention
13 septembre 2022
Codiloc s’étend au levage et à la manutention Filiale du groupe Dubreuil, au même titre que Codimatra, Codiloc, entreprise spécialisée dans la location de matériels TP à fort tonnage et dédiée au recyclage étend son périmètre d’activité en se lançant dans le levage et la manutention avec de nouveaux matériels de qualité signés Maeda, Alamc ou encore Easylift.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola