CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Elisabeth Borne choisit le BTP pour sa rentrée de l'apprentissage
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Elisabeth Borne choisit le BTP pour sa rentrée de l'apprentissage

PUBLIÉ LE 6 SEPTEMBRE 2021
PAR LA RÉDACTION
Archiver cet article
Elisabeth Borne choisit le BTP pour sa rentrée de l'apprentissage
Jean-Christophe Repon, vice-président du CCCA-BTP, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Pierre Gomez, directeur de BTP CFA Rueil-Malmaison, et un apprenti en formation au métier d’installateur sanitaire
Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a choisi de faire sa rentrée de l’apprentissage 2021-2022 à BTP CFA Rueil-Malmaison (92).
 
Le secteur du bâtiment et des travaux publics, qui représente 20 % de l’apprentissage en France tous secteurs professionnels confondus, en fait le premier secteur à former des apprentis. C’est pourquoi Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a choisi de faire sa rentrée de l’apprentissage 2021-2022 à BTP CFA Rueil-Malmaison (92). Après sa visite des ateliers du CFA (finition, serrurerie-métallerie, menuiserie, fluides et énergie), elle a participé à une table ronde pour échanger avec des apprentis, des formateurs, des chefs d’entreprises et des représentants du secteur du BTP, sur les avancées en matière d’apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics, depuis la loi de septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.  « Je me félicite de l’apport du CCCA-BTP, qui est un showroom de la loi de 2018 et de l’apprentissage en termes d’innovation pédagogique, de modularité des parcours, d’ancrage avec le monde économique et de relations avec les entreprises (…) », a déclaré la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.
Pierre Gomez, directeur de BTP CFA Rueil-Malmaison, a présenté le dispositif mis en place par le CFA autour de l’accueil et de l’accompagnement de l’apprenti, dans la construction de son projet professionnel et de son parcours de formation, en adaptant la réponse pédagogique au besoin de chacun. Un apprenti entrant en CAP Monteur en installations sanitaires, déjà titulaire d’un Master II, une apprentie en BP Métallier, après un CAP, et un apprenti issu d’une classe de 3e, ont témoigné de leur vécu en apprentissage. Jany Rabotin, président de BTP CFA Île-de-France, a également présenté les projets portés par l’association régionale, qui gère les sept CFA du BTP de la région Île-de-France, pour accélérer l’innovation pédagogique et répondre aux enjeux environnementaux : le démonstrateur biosourcé de BTP CFA Ocquerre, l’atelier collaboratif sur la filière bois à BTP CFA de Noisy-le-Grand… Enfin, Jean-Christophe Repon, vice-président du CCCA-BTP, a échangé avec la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et a présenté les grands axes de la dynamique d’innovation pédagogique insufflée par le CCCA-BTP, complété par les témoignages d’un formateur en section fluides et énergie à BTP CFA Rueil-Malmaison et de chefs d’entreprises formatrices d’apprentis.
À l’issue des interventions, Elisabeth Borne a rappelé quatre points forts de la réforme de l’apprentissage : la liberté d’action des CFA et agilité dans les prises de décision ; l’évolution des compétences des personnels ; le développement de nouveaux partenariats, notamment avec l’université ; l’intégration de la certification Qualiopi dans le fonctionnement des CFA.
 
150 000 recrutements d’ici à 2023
 
Le secteur de la construction vit une révolution technologique sans précédent, boostée à la fois par les impératifs de la transition post carbone et l’intelligence des nouveaux outils collaboratifs et numériques. L’ambition, en termes de sobriété énergétique, de la stratégie nationale bas carbone va générer un nombre de travaux de construction et de rénovation énergétique inédit. La filière, déjà déficitaire en termes d’emplois, ne pourra au rythme actuel relever ce défi sans une accélération forte de création d’emplois, pour satisfaire au besoin de 150 000 recrutements d’ici à 2023 et développer des nouveaux entrants à un rythme deux fois supérieur à aujourd’hui.
 
Un effectif d’apprentis en évolution de 7 %
 
Les mesures prises par l’État pour soutenir le développement de l’apprentissage et plus spécifiquement les actions réalisées, avec le soutien du CCCA-BTP, par l’ensemble des organismes de formation aux métiers du BTP, ont permis de voir les effectifs encore augmenter en 2020-2021, avec 83 000 apprentis en formation à un métier du BTP au niveau national, en évolution de 7 % par rapport à l’année précédente. En 2020-2021, l’effectif est en progression dans tous les métiers du BTP, avec, en particulier, un maintien de la progression du niveau 3 (CAP…) de 5,5 %, une accélération du niveau 4 (BP, bac pro…) de 8,5 % et un niveau 5 (BTS…) en croissance de 8,4 %. Les premières tendances pour la rentrée 2021-2022 confirme l’évolution des effectifs d’apprentis, avec +10 % pour les CFA du BTP des régions Grand Est et Hauts-de-France, ou encore 14 % pour la région Nouvelle-Aquitaine.
 
Des solutions sur mesure pour accompagner les jeunes
 
Dans le cadre de son plan de relance de l’apprentissage, le CCCA-BTP a lancé une série d’actions concrètes en 2020, déployées tout au long de l’année 2021, dont le développement de solutions sur mesure pour accompagner les jeunes en entrée de formation, dans la recherche d’une entreprise formatrice, et en sortie de formation pour faciliter leur insertion dans une entreprise du BTP.Car une recherche efficace pour un contrat d’apprentissage nécessite d’être bien préparée pour favoriser l’adéquation entre le besoin en compétences de l’entreprise et le projet du jeune.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Manitou officiellement Maison-mère de Come et Metal Work
Manitou officiellement Maison-mère de Come et Metal Work
Coffrages : des matériels synchronisés avec le marché du BTP
Coffrages : des matériels synchronisés avec le marché du BTP
KP1 dévoile sa nouvelle Prédalle Thermik
KP1 dévoile sa nouvelle Prédalle Thermik
Toupret lance un nouvel enduit fibré polyvalent
Toupret lance un nouvel enduit fibré polyvalent
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS