Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Spie batignolles Sud-Ouest achève un chai courbe pour le Château Haut-Bailly

Spie batignolles Sud-Ouest achève un chai courbe pour le Château Haut-Bailly
crédit photo : Florent Larronde
Par la rédaction, le 16 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le nouveau chai du Château Haut-Bailly dévoile à peine ses formes galbées au sein des vignes de Léognan (33), fruit d’une création architecturale proposée par l’architecte Daniel Romeo, et d’un savoir-faire technique complexe des équipes de Spie batignolles Sud-Ouest pour garantir le dessin d’origine.
 
Lancés en 2018, les travaux désormais achevés ont laissé place à la valse des barriques et des bouteilles de ce Grand Cru Classé de Graves, à l’intérieur d’un chai à l’architecture éternelle. Le Château Haut-Bailly a souhaité se doter d’un outil à la hauteur du terroir exceptionnel sur lequel il est implanté, et fidèle à l’image d’élégance, de discrétion, de précision et d’innovation de la propriété. Il a fait appel à l’architecte Daniel Romeo, de l’agence Romeo Architecture, pour concevoir ce chai courbe au 2/3 enterré, et confié sa réalisation à Spie batignolles Sud-Ouest. Daniel Romeo a imaginé un édifice singulier en tous points, circulaire et creusé en partie sous le jardin du domaine, ne laissant apparaître qu’un dôme de 38 mètres de diamètre recouvert d’arbres, arbustes et graminées qui vient modeler une dune végétale. Les enjeux ont été légion sur cette opération : intégration harmonieuse dans l’environnement, réalisation de voiles courbes, création d’un dôme de 38 m sans poteau ni structure porteuse, équilibre à trouver entre le béton, l’inox et le bois pour faire de cette construction une réalisation extrêmement fonctionnelle et éminemment esthétique.
 
Un radier de 1100 m3 de béton
 
C’est en 2017 que Spie batignolles Sud-Ouest répond à l’appel d’offres lancé par le Château du Haut-Bailly dans le cadre d’un marché classique en corps d’état séparé. La notification de marché est actée en juin 2018. Durant l’été, Spie batignolles Sud-Ouest a réalisé le terrassement de la parcelle, excavant 20 000 m3 de terre, laquelle est acheminée en totalité vers plusieurs propriétés voisines. Les équipes réalisent en parallèle une paroi berlinoise dans un sol composé d’argiles graveleuses, tellement haute (jusqu’à 8 m) que celle-ci nécessite la pose de tirants sur la moitié de la périphérie du projet. Un radier de 50 cm d’épaisseur, nécessitant 1100 m3 de béton est ensuite coulé, en vue de recevoir des murs épais, hauts et courbes pour certains. En septembre 2018, le montage de la grue lance les travaux de gros oeuvre, prévus jusqu’à la rentrée 2019. Spie batignolles Sud-Ouest livre le gros oeuvre en novembre 2019, soit 14 mois après le démarrage officiel. Conçu sur 2 niveaux avec l’ajout d’une mezzanine en R+1 pour loger une salle de dégustation, l’édifice dispose d’une emprise au sol de 2 000 m². L’unique niveau de sous-sol a été créé pour abriter le chai à barriques, sur 1 000 m², permettant d’atteindre naturellement une température idoine d’environ 17°C, en limitant de fait les consommations énergétiques. Des locaux techniques ont également été aménagés en sous-sol. Les cuves sont installées au rez-de-chaussée, sur un niveau semi-enterré. L’espace de dégustation aménagé en mezzanine offre une vue imprenable sur les cuves du chai, sur le château et sur le vignoble.
 
Des poutres et des escaliers en béton blanc
 
Par rapport au dessin original de l’architecte, Spie batignolles Sud-Ouest a soumis une variante technique pour la réalisation de l’infrastructure afin d’alléger la visibilité sur le chai. Celle-ci proposait la suppression de 16 poteaux sur les 56 initiaux. Pour ce faire, les équipes de Spie batignolles Sud-Ouest ont travaillé de pair avec le bureau d’études structures pour calculer au plus juste la portance des poutres. Dans ce cadre, ce sont des poteaux ronds et des poutres circulaires et rayonnants en béton blanc qui ont été réalisés, sous 4 m de hauteur, dans une logique d’optimisation, d’esthétisme, d’élégance et de clarté. Les éléments constructifs se reflètent sur un sol réalisé en quartz avec des formes de pentes circulaires, afin d’éviter la retenue d’eau sous les barriques et de faciliter son entretien. Dans la création du chai, l’enjeu technique majeur a concerné le coulage des prédalles d’un seul tenant en béton blanc, lesquelles devaient strictement respecter la dimension des poutres pour s’affranchir de la réalisation de joints disgracieux. Tous les luminaires ont été calepinés et incorporés à l’intérieur des prédalles. A l’intérieur du chai, deux escaliers monumentaux se font face. Ils ont été coulés en place en béton blanc à l’issue de la réalisation de l’ensemble des éléments constructifs de l’espace. Les marches et contremarches sont en bois et les garde-corps en verre courbe, pour apporter une touche supplémentaire d’élégance à l’ensemble. Ils sont respectivement soutenus par 4 poteaux, et sont raccrochés par des corbeaux. Chaque escalier mesure 17m de longueur et se compose de deux volées et d’un palier. Au rez-de-chaussée, à l’intérieur du cuvier, les 8 poteaux initialement prévus ont été supprimés, à la demande de l’architecte. Les équipes de Spie batignolles Sud-Ouest se sont appuyées sur la modélisation 3D pour réaliser la superstructure du cuvier, notamment pour le dôme avec sa portée de 38 m sans poteaux à 8m de hauteur. En place des voiles de grande hauteur circulaires en béton gris matricé, Spie batignolles Sud-Ouest a proposé l’emploi de béton blanc lisse, plus lumineux et raffiné. Une trame comprenant l’incrustation de lettres, laissant apparaître « Château Haut-Bailly – Cru Exceptionnel », a été créée sur le devant de l’édifice faisant référence à l’histoire de Haut-Bailly et à la mention qui apparaissait sur les étiquettes pendant plus d’un siècle.
 
Un dôme de 1 500 m² coulé pendant toute une nuit
 
La création du dôme de 1 500 m² a représenté le plus gros enjeu technique de l’ensemble de l’opération. Trois mois de préparation ont été nécessaires pour préciser toutes les modalités afférentes à sa construction. La date du coulage a été calée 1 mois ½ avant le jour J. Le dôme présente la particularité de ne pas être régulier, obligeant les équipes de Spie batignolles Sud-Ouest à travailler en 3D afin de prévoir les coffrages nécessaires, tous uniques, pour épouser parfaitement chaque forme du dôme, dans le respect précis du dessin de l’architecte. Pour ce faire, elles ont été accompagnées par un partenaire spécialisé dans les coffrages bois. Pas moins de 32 semi-remorques de coffrages ont été employés pour cette opération, pour laquelle les équipes ont dû coffrer l’ensemble du dôme en une seule fois. Les équipes ont ensuite procédé au ferraillage de l’ouvrage, employant 120 tonnes de ferraille et tout autant pour l’étaiement. Le coulage des quelques 900 m3 de béton blanc s’est opéré durant la nuit du 24 juillet 2019 pendant 14h, dans le respect du calendrier des travaux. En raison des fortes chaleurs enregistrées au cours de cette nuit, le coulage a été déplacé de 19h à 21h sous 37°C. Pour cette exécution, la direction du chantier a fait affréter 20 semi-remorques et a employé 3 centrales à béton et 2 pompes à béton (+ une de secours qui n’a pas finalement pas servi). Le résultat est spectaculaire : d’un mur à l’autre, le dôme mesure 38 m et tient seul sans poteaux. Un spectre luminaire est visible sur l’ensemble du contour du dôme. Des rampes ont été ajoutées par la suite autour du cuvier en béton désactivé. La construction du dôme a également été pensée pour faciliter la circulation des camions et des tracteurs autour du bâtiment.
Le dôme reçoit en toiture un jardin d’envergure, parfaitement isotherme, imaginé par le paysagiste Hervé Rosset (D & H Paysages). La récupération des eaux pluviales, laquelle a constitué un enjeu crucial pour l’obtention de labels environnementaux, permet l’arrosage du jardin de la propriété.  Un ascenseur panoramique dessert le sommet du dôme depuis le chai à barriques, et offre une vue magistrale sur le vignoble de Haut-Bailly. Le projet a été labellisé HQE mention « Excellent ». Les équipes de Spie batignolles Sud-Ouest ont livré leurs travaux en septembre 2020, à l’issue de la réalisation des revêtements de sols dans le chai et le cuvier.  
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 346
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Achèvement du projet  Coeur de Ville Bezons
Achèvement du projet "Coeur de Ville Bezons"
En ce mois de juin 2021, les habitants de Bezons (95) découvrent leur nouveau centre-ville, réaménagé en écoquartier après près de 3 années de travaux. Spie batignolles outarex a finalisé les travaux du lot 3 regroupant 245 logements dans 7 nouvelles constructions d’habitation et un pôle commercial et de loisirs pour le compte du promoteur immobilier Altarea Cogedim.
Bagneux : un modèle de résilience urbaine pour Spie batignolles outarex
Bagneux : un modèle de résilience urbaine pour Spie batignolles outarex
Spie batignolles outarex a finalisé la livraison de plus de 18 000 m² de logements à Bagneux (92) et 500 m² de surface commerciale aux co-promoteurs Cogedim et Novoxia.
Bagneux : Novaxia Investissement recycle un immeuble de bureaux en 400 logements
Bagneux : Novaxia Investissement recycle un immeuble de bureaux en 400 logements
Novaxia Investissement, pour le compte de clients investisseurs du fonds Novaxia One, livre un ensemble immobilier d’habitation de près de 19 000 m² à Bagneux (92) en copromotion avec Cogedim.
Les lauréats de l'appel à projets d'innovation « Routes et Rues »
Les lauréats de l'appel à projets d'innovation « Routes et Rues »
Huit lauréats ont été désignés à l’issue de l’Appel à projets d'innovation « Routes et Rues » organisé par le ministère de la Transition écologique, l’Iddrim et le Cerema.
L'ESTP Paris prend possession de ses nouveaux logements
L'ESTP Paris prend possession de ses nouveaux logements
22 mois après le lancement des travaux, les 87 logements de la Résidence Bonnet de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l’Industrie (ESTP Paris) sur le site de Cachan (94) viennent d’être livrés par Spie Batignolles Boyer.
Géothechnicien, un métier d’avenir
Géothechnicien, un métier d’avenir
Secteur d’activité méconnu, la géotechnique est pourtant indispensable à l’acte de construire. Et comme de nombreux métiers des travaux publics, il peine à attirer les nouvelles générations. En plus de proposer des solutions innovantes dans le domaine de la mécanique des sols, l'entreprise Sol Solution s'est toujours mobilisée pour faire connaître ce qu’elle considère comme un métier d’avenir.
Inondations : 6 km de nouveaux tunnels à Lisbonne
Inondations : 6 km de nouveaux tunnels à Lisbonne
La ville de Lisbonne a confié au groupement Mota-Engil/Spie Batignolles Génie Civil le soin de creuser 6 km de tunnels destinés à l'écoulement de l'excès d'eau pluviale jusqu'au Tage. 
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- BIM Manager
- Chef de chantier électricité
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.