Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Valoptim : "Le terme pénurie de matériaux me semble un peu fort"

Valoptim :  Le terme pénurie de matériaux me semble un peu fort
Par Ch. Raynaud, le 22 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le secteur du bâtiment souffre de la pénurie de matériaux à cause de la crise. Mohamed Dahrouch, Directeur Opérationnel chez Valoptim a accepté de répondre à nos questions sur ce sujet.

ConstructionCayola.com : Quels matériaux sont les plus touchés ?
Mohamed Dahrouch : Les trois matériaux les plus touchés sont l’acier, le bois et les matériaux constituant les peintures. Cette « pénurie » s’explique notamment par la reprise de l’activité précoce de la Chine et des États Unis. Cela handicape l’industrie immobilière française et européenne. L’acier concerne principalement les entreprises de gros œuvre et d’électricité (cuivre).Depuis un an, le prix de l’acier a augmenté de près de 50%, le prix du bois de 25%, et celui des résines de peintures de 10% selon la Fédération Française du Bâtiment.

C.C.com : Quels défis logistiques pour les promoteurs immobiliers pour finir les constructions ?
M. D. : Nous relevons des retards importants de livraison jusqu’à 15 jours pour des délais « normaux » de trois jours. La démarche pour les entrepreneurs sous notre maîtrise d’ouvrage est de passer rapidement les commandes afin de limiter ce retard inévitable. Il convient que nous suivions de près les délais de livraison des matériaux. C’est ainsi, que nous pourrons absorber un retard que nous évaluons ce jour d’un mois sur les livraisons des biens immobiliers à nos clients. S’il reste de cet ordre nous réduirons d’un mois nos périodes de pré-livraison se situant entre la réception des travaux auprès de nos partenaires de la construction et la livraison à nos clients. La durée des opérations préalable à la livraison passerait de 3 mois à 2 mois.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
C.C.com : Les prix vont-ils augmenter ? 
M. D. Les prix ont considérablement augmenté, 50% pour l’acier et 25% pour le bois. En notre qualité de « promoteur immobilier », ces augmentations importantes ont une incidence de 3% sur les montants des travaux de nos opérations immobilières. Cette incidence ne sera pas répercutée sur nos clients, en fait elle correspond à la marge de négociation commerciale auprès de nos partenaires de la construction ne pouvant plus nous l’accorder. Il convient de noter que les montants des travaux pour une opération en IDF peuvent atteindre 65% du prix de revient.

C.C.com : Quelles conséquences de la pénurie pour le secteur de bâtiment ?
M. D. Le terme pénurie me semble un peu fort, en prenant de la hauteur. C’est en fait, un décalage entre la demande et la gestion des stocks. Il s’agit d’un problème de logistique plus que de pénurie. Les entrepreneurs, nos partenaires de la construction réalisent des ouvrages avec un marché de travaux très souvent à prix global et forfaitaire. Ils ne peuvent répercuter ces hausses de prix des matériaux auprès de leurs clients. Il s’agit pour nous, en notre qualité de « maître d’ouvrage de ne pas leur appliquer de pénalités de retard, cette action pourrait être qualifiée de « double peine ». Nous avons sollicité nos entreprises sur « ce défaut de logistique » de livraison des matériaux, elles confirment par le biais de leurs fournisseurs cette situation, une conséquence de la crise sanitaire et de la reprise des économies de la Chine et des Etats-Unis fin 2020. Mi-juillet 2021, nous devrions sortir de la crise sanitaire selon les annonces gouvernementales, la vaccination est en marche, nous pensons que nous ressentirons « fortement » les conséquences de cette crise encore trois mois. « Le marché » anticipera cette sortie de crise pour un retour à un rythme normal dans 6 mois en prenant en compte la période estivale. Les fournisseurs se tourneront de nouveau vers leurs clients habituels. Fort de notre « expérience de la Covid 19 » nous ne pouvons que sortir de cette crise tout en étant prêts à une nouvelle suivant les « variants » annoncés.
 

Retrouvez sur LinkedIn Christine Raynaud, rédactrice en chef de Prescription Béton.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Un bâtiment réversible stationnement/restauration à Satory
Un bâtiment réversible stationnement/restauration à Satory
L'EPA Paris-Saclay lance une consultation ayant pour objet la désignation d'une maitrise d’œuvre pour la construction d’un programme mixte de 4 niveaux comprenant un parking silo et un restaurant collectif ou des locaux commerciaux. Un programme voué à naître au sein du quartier Bastion, au cœur de la ZAC de Satory Ouest.
Quel design pour la future gare maritime de Saint-Malo ?
Quel design pour la future gare maritime de Saint-Malo ?
Lauréate de la consultation lancée par SemBreizh, Arep concevra la nouvelle gare maritime de Saint-Malo. 
Mortiers de réparation : performants, durables et faciles à appliquer
Mortiers de réparation : performants, durables et faciles à appliquer
Le marché de la réparation est resté plutôt stable ces dernières années, notamment grâce aux nombreux ouvrages en béton qui doivent être entretenus et à la tendance actuelle à la réhabilitation. Pour assurer la durabilité des ouvrages, les mortiers de réparation restent une solution plébiscitée par les différents acteurs de la construction.
Vestack ouvre une usine de construction hors site en Seine-et-Marne
Vestack ouvre une usine de construction hors site en Seine-et-Marne
Vestack, société française spécialisée dans la conception et la construction hors-site de bâtiments bas-carbone, annonce l’installation d’une nouvelle ligne de production 4.0 à Poincy (Seine-et-Marne).
Une bonne tenue des volumes pour les matériaux de construction
Une bonne tenue des volumes pour les matériaux de construction
Un an après le début du premier confinement, l’activité des matériaux de construction a retrouvé une certaine dynamique.
Auvergne-Rhône-Alpes : la Capeb observe un regain d’activité
Auvergne-Rhône-Alpes : la Capeb observe un regain d’activité
Selon les résultats de l’étude de conjoncture du 1er trimestre 2021 conduite par les CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes auprès de ses adhérents, le rebond semble se confirmer à l’échelle de la région. Pour 45 % des chefs d’entreprise interrogés, le trimestre accuse un bon niveau d’activité, voire même très bon. Mais face à la flambée des prix et à la pénurie des matériaux, la Capeb reste prudente pour les prochains mois.
McDonald’s fait dans le resto rapide en bois
McDonald’s fait dans le resto rapide en bois
La construction du restaurant McDonald’s Disney a récemment été achevée en Floride. Celui-ci, visant à être le premier établissement à « zéro émission nette » dans l’industrie de la restauration rapide, affiche une architecture et une technologie futuristes, prenant notamment la forme d’un extérieur à persiennes en bois Kebony.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.