Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Recrutement : « Il ne faut pas confondre digital et humain en entreprise »

Recrutement : « Il ne faut pas confondre digital et humain en entreprise »
Héléna Djen, DRH d’AOS
Par Julia Tortorici, le 23 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
AOS, plateforme française permettant de digitaliser les appels d’offres des acteurs de la construction, emploie 80 collaborateurs et ambitionne de recruter 70 personnes en 2021. L’entreprise se démarque en matière de recrutements : elle a digitalisé intégralement le processus de recrutement et ses entretiens d’embauche sont un échange interactif entre candidat et recruteur. Entretien avec Héléna Djen, DRH d’AOS.

ConstructionCayola.com : Où en est le secteur de la construction dans son processus de transition numérique ?

Héléna Djen : Le secteur de la construction amorce sa transition vers le digital, et cette transition s’accélère tout particulièrement avec le contexte sanitaire actuel. Comme beaucoup d’entreprises, le cap a été pris vers une digitalisation progressive dès le début des années 2000 : moins de papier, une rationalisation des outils de travail et davantage de productivité. Mais le changement est long car toutes les parties prenantes ne sont pas forcément toutes alignées sur l’écoute de leurs besoins. Entre les donneurs d’ordres, véritables acteurs du digital, et les entreprises du bâtiment qui sont un pas en arrière, car elles ne disposent pas non plus de moyens similaires en matière de communications et d’outils, on distingue un écart qui est encore sensiblement tangible. C’est le rôle notamment de nos responsables clients de permettre à ces entreprises d’évoluer en les accompagnant vers le changement.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
CC.com : Ne risque-t-on pas d’aller vers une société aseptisée en digitalisant systématiquement les processus de recrutement ?

H.D. : Il ne faut pas confondre digital et humain en entreprise. Le digital peut être le moyen de favoriser les échanges et d’humaniser davantage certains processus. L’outil de la visioconférence a permis de connecter des collaborateurs chez AOS partout en France et de créer de réelles relations de travail, voire des amitiés dans certains cas, alors que ces collaborateurs ne se sont jamais vus. Et c’est la même chose pour les processus de recrutement ! Les entretiens d’embauche en visio nous ont permis d’être aussi plus réactifs et d’organiser les rendez-vous plus rapidement, tout en gardant le côté humain d’un échange convivial. Recruter par le biais de la visio c’est également nous donner la possibilité d’étendre nos recherches de collaborateurs aux quatre coins de la France et ne pas seulement se limiter au Bassin parisien. Nous avons ainsi trouvé de nouveaux talents que nous n’aurions pas eu le réflexe de rechercher auparavant.

CC.com : Recentrer les entretiens d’embauche sur le candidat semble une bonne évolution : mais n’oublions pas que la construction recherche avant tout des candidats qualifiés. Comment ne pas faire l’impasse sur les compétences ?

H.D. : Le recentrage de l’entretien d’embauche sur le candidat n’est pas exactement la vision du recrutement qu’entretient l’équipe RH d’AOS. En réalité, l’entretien est un échange entre deux personnes qui ont des parcours différents, des visions différentes, et qui partagent un morceau de leur vie au travers d’une conversation. Le secteur du BTP demande des connaissances parfois si pointues et spécifiques que le véritable focus du recruteur va porter sur la compréhension du coeur d’activité d’AOS, celle du poste, et les valeurs du candidat en adéquation avec les nôtres. À chaque étape du parcours de recrutement, les compétences professionnelles, autant d’un point de vue techniques que relationnelles, sont testées, discutées, approfondies. Aujourd’hui, AOS a par ailleurs mis en place de façon systématique le passage d’un cas pratique par le candidat, avec un rendu écrit et une discussion autour de ce cas par le manager et le candidat.

CC.com : L’intégration en entreprise en distanciel : un risque d’isolement ou de désarroi ? Quid du parrainage cher au secteur de la construction ?

H.D. : Le distanciel n’implique par forcément de l’isolement, certes le collaborateur est seul chez lui, mais nos outils de communication et leur utilisation actuelle parviennent à créer un environnement chaleureux à l’intégration. Parcours de rencontres avec les managers des différentes équipes, onboarding RH, formations métiers et sur le secteur du bâtiment, pauses cafés… Tout se fait par le biais de la visio, du tchat, et du téléphone. Une très belle innovation récente va également complètement transcender davantage l’intégration à distance en permettant une meilleure identification des interlocuteurs par le nouveau collaborateur : le réseau Gather.town, qui est une plateforme virtuelle où tout un chacun peut se créer un avatar et se déplacer dans des locaux virtuels. Quand un avatar en croise un autre, il peut enclencher une visio, et aller dans une salle de réunion dédiée, ce qui permet de gamifier encore plus la relation de travail à distance. Un vrai coup de coeur ! Notre équipe fait des apérovisios, des jeux après la journée de travail sur la plateforme, solidifiant les liens inter et intra équipes.
 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Le Groupe LIP ambitionne de devenir n° 1 de l’intérim spécialisé en France
Le Groupe LIP ambitionne de devenir n° 1 de l’intérim spécialisé en France
La feuille de route du groupe LIP est toute tracée. Après une année 2020 fortement perturbée par la crise sanitaire, le Lyonnais remet la machine en marche avec un objectif, devenir le premier acteur de l’intérim spécialisé en France, et notamment dans le bâtiment.
Saint-Gobain Distribution Bâtiment France lance un outil pour ne pas passer à côté d’un emploi
L’univers de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France c’est plus de 3 600 postes à pourvoir chaque année partout en France dans 200 métiers au sein de 20 enseignes. Le groupe vient de mettre en place un outil de matching sur son site Carrières.
WorldSkills France et UMGO-FFB :  Promouvoir nos métiers et assurer la relève !
WorldSkills France et UMGO-FFB : "Promouvoir nos métiers et assurer la relève ! "
Christophe Possémé, président de l’UMGO-FFB (Union de la Maçonnerie et du Gros Œuvre) et Armel Le Compagnon, président de WorldSkills France ont signé une convention encadrant l’appel au financement participatif de la préparation des compétiteurs maçons, constructeurs en béton armé et tailleurs de pierre aux Finales nationales, européennes et mondiales de la Compétition des Métiers WorldSkills.
LCA Construction Bois : 9,6 millions d'euros de CA
LCA Construction Bois : 9,6 millions d'euros de CA
LCA Construction Bois fait état, à fin 2020, d'un chiffre d'affaires de 9,6 millions d'euros, en progression de 11,6 %. 
Métalexpo 2021 : Objectif Jeunes !
Métalexpo 2021 : Objectif Jeunes !
Pour son édition 2021 (du 21 au 24 septembre à Paris - Porte de Versailles), Métalexpo mettra l’accent sur la formation et la promotion des métiers de la métallerie auprès des jeunes publics.
Arden Equipment : « Moderniser notre stratégie commerciale et de communication »
Arden Equipment : « Moderniser notre stratégie commerciale et de communication »
Dans un marché des attaches hydrauliques en recul de 15 %, où seule la gamme Démolition a progressé en 2020, Arden Equipment tient bon. La réorganisation des méthodes de travail en interne s’accompagne d’une campagne de recrutement visant à accélérer la digitalisation de sa stratégie de communication et commerciale. Quoique compliquée, 2021 verra la commercialisation au 2e trimestre de la très attendue AIO, en attendant une gamme d’équipements de démolition primaire monovérin destinée à l’Europe du Nord, centrale et de l’Est…
L'ESITC Caen lance son 1er Bachelor Construction
L'ESITC Caen lance son 1er Bachelor Construction
Un an après le lancement de son 1er Bachelor « Projecteur Bim », qui accueille actuellement sa seconde promotion, l'ESITC Caen annonce aujourd'hui l'ouverture pour la rentrée 2021 du Bachelor « Construction ».
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.