Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Covid-19 : l'OPPBTP en croisade pour la sécurité sanitaire

Covid-19 : l'OPPBTP en croisade pour la sécurité sanitaire
Par la rédaction, le 8 septembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Suite à la publication au 31 août par le ministère du Travail d’un nouveau protocole national destiné à assurer la santé et la sécurité des salariés de la construction, l’OPPBTP fait évoluer son guide des préconisations de sécurité sanitaire.

Cette nouvelle version du guide donne la définition des lieux collectifs clos appliquée aux chantiers, et adapte les dispositions sanitaires sur le port du masque et leur transcription sur les chantiers, avec des particularités à prendre en compte :

- Sur les chantiers considérés comme des lieux collectifs clos (chantiers clos et couverts à partir du moment où tous les ouvrants extérieurs sont posés, par niveau ou en totalité) : application des règles et des dérogations qui prévalent dans les ateliers. Il est possible de ne pas porter de masque pour les collaborateurs, dès lors que les conditions de ventilation / aération fonctionnelles sont conformes à la réglementation ; que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité ; que ces personnes respectent la plus grande distance possible entre elles, y compris dans leurs déplacements, et portent une visière et que l’activité de travail ne nécessite pas une protection respiratoire spécifique.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
- Sur les chantiers en extérieur : le port du masque n’est pas obligatoire, sauf en cas de travail à moins d’1 mètre d’une autre personne ou de doute sur la possibilité d’organiser le travail pour respecter la distance minimale de 1 mètre. Pour les travaux exposés aux intempéries, l’association d’un écran facial ou d’une visière est recommandée pour protéger le masque de la pluie.

- Sur les chantiers extérieurs non-clos dans l’espace public, en cas d’une dérogation du port du masque dans l’espace public, les entreprises sont invitées à se rapprocher des autorités compétentes pour convenir des éventuelles dérogations. En cas de chantier clos séparé de l’espace public (palissade pleine haute par exemple), le port du masque n’est pas obligatoire.

- Le port du masque est obligatoire lors d’une intervention chez une personne à risque de forme grave de Covid-19 ou chez une personne malade.

L’OPPBTP met aussi à jour les recommandations concernant les déplacements en voiture. Ainsi, la présence de plusieurs salariés dans un véhicule est possible, à la condition que chacun porte un masque, de respecter le protocole d’hygiène desmains et qu’il existe une procédure effective de nettoyage / désinfection du véhicule.

L’OPPBTP enrichit par ailleurs les documents pratiques mis à disposition des entreprises avec l’édition d’une fiche "Adaptation et dérogations au port du masque". Cette fiche, comme l’ensemble des outils et documents sont rassemblés dans la Boîte à Outils Covid-19 disponible sur le site preventionbtp.fr.
 

Photo : Borko Manigoda/Pixabay
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Locarmor : « Le personnel est stratégique ! »
Locarmor : « Le personnel est stratégique ! »
La crise de la Covid-19, si elle n’a finalement que relativement peu impacté Locarmor, aura considérablement réduit les interactions humaines. Au grand dam du loueur breton qui voue une affection et un respect sans bornes pour son personnel, qu’il considère décisif aussi bien dans l’acte de louer que pour l’entretien de ses machines. Entretien avec Philippe Lengrand, responsable marketing et communication de Locarmor. 
LafargeHolcim modernise sa centrale de Larrieu
LafargeHolcim modernise sa centrale de Larrieu
LafargeHolcim poursuit la rénovation de ses sites de production de bétons à travers la France et dote sa centrale de Larrieu à Toulouse (31) de nouveaux équipements dédiés aux solutions bas carbone et à l’incorporation de granulats recyclés, contribuant ainsi au développement de filières de recyclage sur la région toulousaine.
Bâtiment : 78 % des chantiers affichent un niveau d’activité normal
Bâtiment : 78 % des chantiers affichent un niveau d’activité normal
Si la grande majorité des chantiers du bâtiment, 95 %, ont aujourd’hui redémarré, le rythme de production reste encore souvent ralenti. Focus sur les derniers obtacles pour une reprise normale du fonctionnement des chantiers dans l'enquête réalisée par le Réseau des CERC à la demande de la CAPEB et de la fédération française du bâtiment.
Wacker Neuson et ses 20 modèles de dumpers sur chenilles et sur pneus
Wacker Neuson et ses 20 modèles de dumpers sur chenilles et sur pneus
Particulièrement populaires sur les chantiers, les dumpers facilitent grandement le transport des matériaux, en particulier sur terrains accidentés. Sur ce créneau, Wacker Neuson propose un large choix de dumpers sur pneus avec une charge utile allant de 1 à 10 tonnes qui accueille un nouveau modèle de 4 tonnes, le DW40, ainsi que des options supplémentaires disponibles pour les modèles DW20 et DW30.
[Exclu] Olivier Salleron, Président de la FFB : « Il faut préserver la chaîne de la construction »
[Exclu] Olivier Salleron, Président de la FFB : « Il faut préserver la chaîne de la construction »
Olivier Salleron, Président de la Fédération Française du Bâtiment, s’est exprimé pour ConstructionCayola.com et nous a fait part de sa satisfaction suite aux annonces d’Emmanuel Macron concernant le maintien de l’activité du BTP.
Deux bâtiments de logements bois à Sartrouville
Deux bâtiments de logements bois à Sartrouville
Lancé en mars 2021, le chantier de rénovation du foyer Saint-Exupéry à Sartrouville pour le bailleur social Adoma est réalisé en site qui reste occupé. Il est donc phasé et comprend la mise en place de modules en bois réalisés par la société Ossabois, partenaire de GCC sur ce projet. 
Mase et l’UFL interpellent les constructeurs de grues sur la sécurité
Mase et l’UFL interpellent les constructeurs de grues sur la sécurité
A la suite d'une consultation nationale, le réseau Mase et l’UFL ont fait le constat que les entreprises de levage présentent une accidentologie supérieure aux autres métiers présents dans l’association. Forts de ce constat commun, les deux parties s’associent pour demander aux constructeurs de grues mobiles de prendre en considération les éléments issus de ce travail d’étude.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.