Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
FR
|
EN
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Travail de haute voltige pour les fraiseuses à froid Wirtgen

Partager :
Travail de haute voltige pour les fraiseuses à froid Wirtgen
Par la rédaction, le 7 mai 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au nord de Sacramento aux Etats-Unis, des fraiseuses Wirtgen W 210i et W 2100 ont assuré le fraisage de précision du coursier de l’évacuateur de crue du barrage d’Oroville, le plus haut ouvrage de ce genre dans le pays.  

Construit à une hauteur de 235 m au-dessus du lac Oroville, le barrage en remblais de terre retient l’eau qui provient du fleuve Feather. En hiver, après des semaines de pluies ininterrompues, le barrage avait atteint son volume de retenue maximal, qui est de 4,3 milliards m³, après 50 jours seulement. Le propriétaire du site, le California Department of Water Resources avait alors dû ouvrir le déversoir de crue, évacuant l’eau de manière contrôlée par-dessus le barrage, à hauteur de la crête, et le coursier de l’évacuateur. Mais le volume et la pression extrêmement élevés de l’eau ont entraîné une érosion telle du coursier en béton de 55 m de large, que son assainissement était impératif. Les dégâts ont d’abord été contenus de manière provisoire par le remplissage du cratère qui s’est creusé dans la surface du coursier, à l’aide de béton compacté, « pour que le propriétaire puisse, au besoin, ouvrir le système de crue en hiver », explique Chris Anderson, responsable de projet chez l’entreprise sous-traitante mandatée, la société de fraisage Anrak. Mais pour assurer la qualité de surface souhaitée, ce matériau provisoire a ensuite dû être enlevé avant la pose finale de béton Portland. Pour réaliser ces travaux, deux fraiseuses à froid de Wirtgen ont été choisies. Huit jours de travail avaient été prévus pour l’enlèvement de la première couche de béton compacté.

Un fraisage sur une pente de 30 degrés

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La section inférieure du coursier avait une longueur d’environ 300 m, la profondeur de fraisage était de 5 cm environ. La fraiseuse mise en œuvre était une W 2100, dotée d’un tambour de fraisage ECO Cutter. Elle était suivie d’une W 210i équipée d’un tambour standard avec un écartement des pics de 15 mm (LA15), dans le but d’obtenir une surface fraisée de texture plus fine pour la pose ultérieure de la nouvelle couche de béton. Les deux machines ont utilisé le système de nivellement Level Pro développé par Wirtgen. Une fois les fraiseuses à froid acheminées par un plateau surbaissé sur l’extrémité supérieure du coursier, les machines ont été soulevées sur l’ouvrage à l’aide de grues à flèche en treillis, avant d’être conduites sur des rampes réalisées spécialement pour ce chantier vers la surface à assainir, avec un fraisage sur une pente de 30 degrés. La solution retenue a été d’utiliser des câbles d’acier d’une longueur totale de plus de 450 m accrochés aux pelles d’un chargeur sur roues et à l’arrière des fraiseuses grande capacité, pour sécuriser les machines pendant les opérations de fraisage. Les câbles ont été attachés sur plusieurs centaines de chariots qui servent normalement à transporter du mobilier lourd. Ainsi, les lourds câbles d’acier n’ont pas frotté le sol. L’enlèvement d’un couloir complet d’une largeur de travail de 2,2 m a duré en moyenne deux heures. Après avoir chargé le fraisat, les véhicules sur chenilles l’ont déchargé à l’extrémité inférieure du coursier, d’où il a été acheminé vers une usine de bétonnage située à proximité. Les fraisats de béton ont été recyclés pour la fabrication de nouveau béton destiné à la construction.

 

Les fraiseuses à froid ont dû être soulevées par des grues à flèche en treillis sur la surface à fraiser.
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction
Nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
(+ son cahier Construction)
Découvrir
Acheter un numéro
  L'exposition XXHL comme si vous y étiez !
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 53
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Les outils de fraisage PCD de Wirtgen se distinguent aux Etats-Unis
Les outils de fraisage PCD de Wirtgen se distinguent aux Etats-Unis
Les outils de fraisage dotés d’une pointe en diamant polycristallin (PCD) de Wirtgen ont été employés par la société Pike Industries sur un chantier routier de Nouvelle-Angleterre (USA).
Un ancien de Wirtgen pour diriger Streumaster Maschinenbau
Un ancien de Wirtgen pour diriger Streumaster Maschinenbau
Faisant partie du groupe familial français Gutzwiller intervenant dans les domaines de la stabilisation des sols et de la réhabilitation de chemins par recyclage des matériaux, l’entreprise Streumaster est, depuis février dernier, dirigé par Andreas Marquardt, ancien collaborateur de Wirtgen.  ​
Conexpo : sur le stand de Wirtgen, les fraiseuses ont attiré les curieux
Conexpo : sur le stand de Wirtgen, les fraiseuses ont attiré les curieux
Lors du salon Conexpo, Wirtgen a exposé plus de trente machines dont dix premières mondiales et nord-américaines. Il a surtout dévoilé ses nouvelles fraiseuses grande capacité qui ont su impressionner les visiteurs.
La fonction Mill Assist au soutien de la fraiseuse Wirtgen 220 FI
La fonction Mill Assist au soutien de la fraiseuse Wirtgen 220 FI
Dans l’Illinois, aux États-Unis, la fraiseuse grande capacité de Wirtgen W 220 Fi a assuré l’enlèvement complet d’une chaussée en deux passages. Grâce à la commande de machine Mill Assist, les travaux de fraisage se démarquent par une grande rentabilité.
[Reportage] Elargissement autoroutier sous haute surveillance sur l'A10
[Reportage] Elargissement autoroutier sous haute surveillance sur l'A10
Décidé dans le cadre du plan de relance autoroutier acté en 2015, l’élargissement à 2x3 voies de l’autoroute A10 au sud de Tours sur une section de 25 km nécessite une logistique millimétrée. Alors que les engins évoluent dans un espace contraint au bord des voies de circulation, où circulent plus de 1 000 véhicules par heure dans chaque sens, il faut composer avec un protocole sanitaire et des règles de sécurité très stricts.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Chef de chantier du BTP
- Conducteur / Conductrice de véhicules Super Lourds
- Mécanicien(ne) d'engins de chantier et de travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.