Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le gouvernement prévoit la relance et s'attaque aux délais

Partager :
Le gouvernement prévoit la relance et s'attaque aux délais
Par La rédaction, le 16 avril 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une nouvelle ordonnance vient modifier des allongements de délais dans les domaines de l’urbanisme, de la construction et de l’immobilier pour faciliter l’activité du secteur et donner de la visibilité aux acteurs.

Le Gouvernement a réduit dans une ordonnance présentée le 15 avril en Conseil des ministres des allongements de délais à la suite d’une ordonnance précédente du 25 mars. Plusieurs freins spécifiques sont ainsi levés, concernant les délais d’instruction des autorisations d’urbanisme et du droit de préemption et les recours contentieux contre les décisions d’urbanisme. Les dispositions sur les clauses pénales prévoyant des  pénalités de retard sont également modifiées pour donner plus de visibilité aux acteurs.

Régler les problèmes de délais

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour faire face à l’épidémie de covid-19, le Gouvernement a pris fin mars plusieurs ordonnances pour permettre à notre pays de s’adapter à la situation exceptionnelle que nous connaissons, comme l’autorisait la loi d’urgence du 23 mars 2020. L’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 est ainsi venue proroger les délais échus ou impactés pendant la période d’urgence sanitaire. Concernant les secteurs de la construction et de l’immobilier, elle a notamment permis de préserver les droits acquis, et adapter les procédures administratives notamment en suspendant certains délais.

Faciliter l’activité

L’allongement de certains délais et procédures a pu dans certains cas induire des difficultés spécifiques susceptibles de freiner l’activité du secteur. Une nouvelle ordonnance a ainsi été présentée ce mercredi 15 avril en Conseil des ministres visant à modifier le texte du 25 mars dans un certain nombre de domaines et facilite l’activité à la fois des secteurs du BTP, de l’aménagement et de l’immobilier.

Le BTP est pris en compte

En vue de faciliter le lancement de nouveaux chantiers, le ministère a souhaité accélérer la purge des recours contentieux formés contre les autorisations d’urbanismes délivrées. L’ordonnance du 25 mars avait pour effet de retarder tous les projets de construction de trois mois après la période d’urgence sanitaire. Mais plus encore, dans le domaine de la construction, l’ensemble du processus (financements, actes notariés, chantiers) se trouve bloqué tant que les délais de recours contre l’autorisation de construire ne sont pas purgés. Ce dispositif, en paralysant le secteur de la construction, constitue un frein important à la relance de l’économie, alors même que, dès la fin de la période d’état d’urgence sanitaire, les recours pourront s’exercer dans les conditions normales.

Les délais de recours dans le viseur

L’ordonnance prévoit ainsi que les délais de recours ne seront plus prorogés comme prévu par l’ordonnance du 25 mars mais suspendus. La période de suspension est par ailleurs réduite d’un mois. Ainsi, les délais de recours recommenceront à courir dès la fin de la période d’urgence sanitaire pour la seule durée qui restait à courir avant le 12 mars, ce délai ne pouvant cependant être inférieur à 7 jours pour sécuriser la saisine du juge administratif. Cette disposition permet d’éviter tout risque de paralysie du secteur de la construction qui aurait pu constituer un frein important à la relance de l’économie. La réduction d’un mois de la période de suspension s’applique également aux délais d’instruction des autorisations d’urbanisme qui recommenceront à courir dès la fin de l’urgence sanitaire. Ainsi les permis de construire pourront être délivrés plus tôt et les droits de préemption seront purgés plus rapidement. Ces dispositions permettent de donner une visibilité à plus court terme aux porteurs de projets quant au lancement de leur opération alors même que, dès la fin de la période d’état d’urgence sanitaire, les recours pourront s’exercer dans les conditions normales.

Accélérer les décisions

Parallèlement, le ministère mène un travail commun avec les collectivités territoriales afin d’encourager l’instruction et la délivrance de décisions expresses dans ces domaines sans attendre l’expiration des délais. En ce qui concerne les procédures de participation du public, le projet d’ordonnance présenté supprime également le délai d’un mois supplémentaire après la fin de l’urgence sanitaire pour refaire courir les délais. Les délais recourent 7 jours après la fin de l’urgence sanitaire
Pour tenir compte des retards éventuels qui pourraient intervenir dans la période, l’ordonnance vient adapter les relations contractuelles. Pour tous les contrats dont l’exécution a eu lieu, au moins partiellement, pendant la période d’urgence sanitaire, les pénalités sont reportées pour une durée égale à la période pendant laquelle le contrat a été affecté après la fin de l’urgence sanitaire plus un mois. Par exemple, si une échéance était attendue le 20 mars 2020, c’est-à-dire huit jours après le début de la période d’urgence sanitaire, la clause pénale sanctionnant le non-respect de cette échéance ne produira son effet, si l’obligation n’est toujours pas exécutée, que huit jours après la fin de la période d’urgence sanitaire plus un mois.

Pour un redémarrage rapide

Cette disposition, simple dans son application, entend donner de la visibilité à l’ensemble des acteurs pour leur permettre de réorganiser leur activité et reprendre l’exécution de leurs contrats dans les meilleurs délais. Elle permettra ainsi de faciliter la poursuite de l’activité du secteur du bâtiment et des travaux publics. Toute la chaîne de l’acte de construire est concernée : maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises de bâtiment et de travaux publics, fournisseurs de matériaux et équipements.
 

  Le zapping de la semaine
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Francis Lagier, président de Weinerberger France, est décédé
Francis Lagier, président de Weinerberger France, est décédé
Le président de Wienerberger France, société spécialisée dans la fabrication de matériaux de construction (briques, tuiles et bardages), est décédé le 30 août dernier des suites d'une longue maladie.
Démolition de la tour Pentagone Plaza à Clamart
Démolition de la tour Pentagone Plaza à Clamart
Eiffage a récemment procédé à la démolition de la tour Pentagone Plaza à Clamart, dans les Hauts-de-Seine. Une opération qui s'inscrit dans le développement du nouveau quartier Grand Canal - Plaine Sud orchestré par Eiffage Aménagement.
Marc Ventre, réélu président d'Afnor
Marc Ventre, réélu président d'Afnor
Marc Ventre a été réélu à l'unanimité président d'Afnor, avec l'accord des ministres Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher.
Les Journées Régionales de la Construction Bois rebaptisées
Les Journées Régionales de la Construction Bois rebaptisées
Les 4e Journées Régionales de la Construction Bois (JRCB) s'appellent désormais les Journées Régionales Construction Bois & Biosourcés (JRC2B). Elles se dérouleront les 16 et 17 novembre prochains au Rocher de Palmer à Bordeaux.
Une résidence étudiante de 259 logements naît à Reims
Une résidence étudiante de 259 logements naît à Reims
Nacarat prévoit avec Kley la réalisation d'un projet de résidence étudiante nouvelle génération à proximité de la gare de Reims.
« Bien vérifier la certification des matériaux d’isolation utilisés ! »
« Bien vérifier la certification des matériaux d’isolation utilisés ! »
La rénovation énergétique est un élément porteur dans le cadre de la relance économique, estime Rockwool. En plus d’un confort amélioré, elle participe à faire baisser la facture énergétique et crée des emplois locaux. « Chaque euro investi est un euro bien dépensé ». Le plan France Relance du gouvernement a donc toute son attention, d’autant qu’il y contribue de par la qualité de ses matériaux d’isolation.
Nouvelle lisseuse longue portée Nanovib Leborgne
Nouvelle lisseuse longue portée Nanovib Leborgne
Leborgne améliore les conditions de travail sur les chantiers avec la nouvelle lisseuse longue portée Nanovib permettant de réaliser plus facilement, et de manière plus sécurisée, les joints entre les pré-dalles qui forment la dalle plancher.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
États Généraux de la chaleur solaire 2020
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure efficacité énergétique bâtiment
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
- Animateur / Animatrice QSE - Qualité Sécurité Environnement BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.