Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Dieci : « Des perspectives sur le télescopique super compact »

Partager :
Dieci : « Des perspectives sur le télescopique super compact »
Par Julia Tortorici, le 7 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le marché des chariots télescopiques ne déçoit pas encore cette année. En progression de 15 %, il devrait se stabiliser en 2020. En phase avec la conjoncture, Dieci affiche une belle progression estimée entre 35 % et 40 % en 2019.

« Nous avons performé très fort sur les segments des loueurs et de la construction, en partie grâce à la mise en place d’une nouvelle équipe dédiée », confirme Laurent Quichon, directeur général de Dieci France. Si le télescopique compris entre 13 m et 17 m reste égal à lui-même, des opportunités existent encore au vu d’un marché toujours plus demandeur de capacité pour le levage des palettes notamment. Mais les perspectives se situent plutôt du côté des super compacts.

« Pour satisfaire la demande, nous sortons début 2020 l’Apollo 20.4, une machine d’une capacité de 2 t à 4 m de hauteur et d’une largeur de seulement 1,60 m », révèle le dirigeant. Le « roto » talonne le super compact de près. Face à JCB qui vient de lancer mondialement son Hydraload 555-210R, Dieci France dégaine deux nouvelles machines. « La demande croissante sur les télescopiques de 25-30 m à la capacité de plus en plus importante ne nous a pas échappée », constate Laurent Quichon.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La réponse n’aura pas tardé : deux télescopiques viennent de faire leur apparition dans le réseau Dieci : le Pegasus 50.26 (5 t à 26 m) et le Pegasus 45.30 (4,5 t à 30 m). Tiré par les loueurs, le télescopique rotatif fait l’objet d’une offre plus importante ces dernières années. « Il évite la grue pour les travaux intermédiaires », explique le responsable Dieci.

Sur les chantiers de plus grande importance, à l’instar du Grand Paris, pas encore de débandade au niveau des commandes. « Les grands groupes de BTP se contentent de la location », observe Laurent Quichon. Le méga projet aura tout de même eu pour mérite de faire évoluer Dieci sur la motorisation de ses engins. « Nous avons été les premiers à mettre un filtre à particules, aujourd’hui obligatoire », rappelle le responsable.
 

Crédit photo : Dieci
Article issu du magazine BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction n° 324
  Le zapping de la semaine
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Merlo France : « La technologie n’a d’intérêt que si elle est utile à nos clients »
Merlo France : « La technologie n’a d’intérêt que si elle est utile à nos clients »
Merlo finit l’année 2019 avec le sourire aux lèvres. Le constructeur a écoulé un nombre appréciable de télescopiques dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie. Des performances dont les gammes Panoramic et Roto sont en grande partie responsables. Compacité et sécurité seront au menu de 2020.
Teupen : « Une trentaine de machines vendues en 2019 »
Teupen : « Une trentaine de machines vendues en 2019 »
Le marché de la nacelle araignée reste un marché de niche qui croît année après année. L’année passée, on a vu s’écouler entre 200 et 250 unités toutes hauteurs confondues. En 2019, Teupen se targue d’avoir vendu en France une trentaine de machines. Une performance à saluer d’autant que s’il n’est pas le principal constructeur d’araignées dans l’Hexagone, Teupen a bien identifié ses priorités pour 2020.
JLG lance un chariot télescopique ultra compact avec Ausa
JLG lance un chariot télescopique ultra compact avec Ausa
JLG annonce un accord de partenariat de 10 ans avec Ausa pour la fabrication et la production d'un nouveau chariot télescopique : le SkyTrak Ultra Compact 3010.
Nouvelle nacelle télescopique chez Genie
Nouvelle nacelle télescopique chez Genie
Genie officialise le lancement d'une nouvelle nacelle télescopique dans le monde entier : la S-60 J. Les premières livraisons débuteront en juin 2020 en région EMEAR (Europe, Moyen-Orient, Afrique et Russie).
Deux nacelles Ruthmann de 90 m sécurisent Notre-Dame de Paris
Deux nacelles Ruthmann de 90 m sécurisent Notre-Dame de Paris
Deux nacelles Steiger T 900 HF (90 m) du constructeur Ruthmann participent à la sécurisation et la restauration de Notre-Dame de Paris, en grande partie grâce à l’agilité du bras télescopique.
Loxam : « L’électrique ? La rentabilité ne pourra venir qu’avec le volume »
Loxam : « L’électrique ? La rentabilité ne pourra venir qu’avec le volume »
Très prisé des loueurs, le chariot télescopique fait figure de priorité dans les investissements. Chez Loxam, on sera particulièrement attentif à la qualité et la fiabilité mais la direction du matériel reste très attentive à l’innovation en matière de motorisation et de sécurité.
Manitou : « Le télescopique : un taux de rotation au sommet »
Manitou : « Le télescopique : un taux de rotation au sommet »
Après une année 2019 très forte, aussi bien sur le marché du télescopique que pour Manitou, une relative stabilité devrait prendre le relais en 2020. Un ralentissement de la croissance du marché global est à prévoir. La location, elle, devrait s’imposer face à l’achat. Le constructeur s’attend à un intérêt tout particulièrement marqué pour le segment 0-6 m et le rotatif. En matière de développement produits, des mises à jour sont à prévoir sur la sécurité et l’environnement.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Démolisseur / Démolisseuse
- Responsable de projet BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Responsable de projet BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.