Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Liebherr : « En phase d’observation sur le marché du télescopique »

Partager :
Liebherr : « En phase d’observation sur le marché du télescopique »
Par Julia Tortorici, le 4 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après une année 2018 record, Liebherr pressent une année 2019 sur la même lancée. Plus de 9 000 chariots télescopiques devraient être vendus. « Nous sommes sur la même courbe de croissance que la période 2003-2007, explique Arnaud Fuchs, responsable produit, à l’usine de production de Telfs de Liebherr. Si nous ne nous attendons pas à une chute brutale en 2020, un ralentissement des ventes est à prévoir ».

Avec une hausse de 42% au premier trimestre 2019 sur le télescopique dédié à l’industrie, Liebherr ne renie pas ses choix. Le constructeur se montre très satisfait de ses machines de gros tonnage  (entre 4,6 t et 6 t), bien adaptée au secteur du recyclage notamment. « Nous bénéficions d’une part de l’image de marque Liebherr entretenue par les pelles et les chargeuses, et d’autre part de notre capacité à adapter les machines aux usages très difficiles », poursuit le responsable pour qui une vraie demande existe pour le gros tonnage, la transmission hydrostatique et l’adaptation des machines.

Conscient toutefois que sa gamme doit être élargie, le constructeur prévient : pas question de tout faire en même temps. « La priorité est d’aller chercher les loueurs, bien que ce marché varie. Au premier trimestre 2019, 50% des machines vendues étaient destinées à la location tandis que le deuxième trimestre a fait état d’un recul de 21% », rappelle Arnaud Fuchs. Résultat, le constructeur devrait s’orienter vers la grande hauteur entre 2021 et 2022.

« Le rotatif n’a représenté que moins de 400 unités en 2018 et est même en retrait de 7% au deuxième trimestre 2019. En outre, les utilisateurs continuent de réclamer des machines simples et abordables. N’oublions pas non plus notre partenariat avec Claas qui vise à développer une gamme complète pour l’agricole, et qui mobilise en conséquence de l’énergie et des ressources », analyse le responsable.
 
Crédit photo : Liebherr
Article issu du magazine BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction n° 324
  La FFB présente son plan de relance
"Aujourd'hui, nous sommes en danger " alerte Olivier Salleron. Le nouveau président de la FFB présente ce matin son plan de relance pour sauver le secteur du bâtiment fortement fragilisé par la crise du Covid. Nous l'avons rencontré en exclusivité.
+ de vidéos BTP ça tourne
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Pipelayers : une nouvelle génération
Pipelayers : une nouvelle génération
Le RL 56 Litronic correspond à la 6e génération de pipelayers proposés par Liebherr : une capacité accrue de levage (72 t) pour une plage de travail étendue ; ainsi qu’une nouvelle motorisation, un moteur diesel conforme aux normes d'émissions Stage IV/Tier 4.
Quel est le poids de la distribution du secteur TP en France ?
Quel est le poids de la distribution du secteur TP en France ?
Lors de la journée des métiers du DLR, le cabinet TCG présentait notamment un premier bilan des réseaux de distribution du secteur à partir des 19 constructeurs présents sur le marché national. Voici l’état de la distribution en France en quelques chiffres.
Paris : orchestration en ligne 11
Paris : orchestration en ligne 11
A Mairie des Lilas, un groupement constitué de Spie Batignolles Génie Civil, de Spie Fondations et de Parenge, est chargé de creuser en méthode traditionnelle, les 250 m de tunnel entre l’atelier de maintenance (AMT) et la future station Serge Gainsbourg, prolongement de la ligne 11 du métro parisien. Etant donné l’espace restreint en sous-sol et en surface, les équipes se concentrent tour à tour sur le pré-soutènement, le creusement et le génie civil du tunnel, « pianotant » d’une extrémité à une autre. Sur le lot GC03 du prolongement de la ligne 11, pas de tunnelier, mais bien une méthode de creusement tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pour excaver les quelque 250 m de galerie entre l’AMT et la future station Serge Gainsbourg, situés derrière le terminus à Mairie des Lilas, les équipes de Spie Batignolles s’introduisent dans le puits Calmette (9 m de diamètre) réalisé par Parenge, il y a deux ans, plongeant à 9 m d’un bâtiment en R+18. « Nous disposons d’une emprise fort restreinte de 1 000 m², explique Quentin Buda, directeur de chantier chez Spie Batignolles. Le puits de 18 m de profondeur, qui endossera plus tard le rôle de puits de ventilation, impose par ailleurs la mise en place d’un ascenseur, réduisant d’autant plus l’espace disponible. » Résultat : la mise en place d’un phasage singulier a été nécessaire. Du pré-soutènement, au génie civil, en passant par l’excavation, un seul matériel peut être descendu dans le puits par la grue à tour. « Nous avons scié le parement du rameau existant afin de créer deux ouvertures côté Serge Gainsbourg et côté AMT, ce qui nous permet de travailler en ‘pianotant’ d’un côté puis de l’autre », poursuit le responsable.
L’électrique s’invite dans les fondations spéciales
L’électrique s’invite dans les fondations spéciales
Les motorisations alternatives ne sont plus une vue de l’esprit dans la construction. Alors que les systèmes électriques gagnent les engins urbains compacts, Liebherr est parvenu à intégrer cette technologie encore confidentielle à une machine bien plus massive : la LB 16. Cette dernière est la première grande foreuse rotative au monde alimentée par batterie.
Agorastore propose une trentaine de matériels TP aux enchères
Agorastore propose une trentaine de matériels TP aux enchères
La plateforme d’enchères en ligne Agorastore propose à compter du 11 décembre une trentaine de machines TP réservée aux professionnels. Les mises à prix sont situées 1 550 et 51 085 euros.
Pont ferroviaire: quand rénovation rime avec défi !
Pont ferroviaire: quand rénovation rime avec défi !
Dans le cadre des travaux de confortement des piles du pont historique de Koblenz-Felsenau en Suisse, les CFF ont réalisé des enceintes étanches au moyen d’une foreuse LB 36 travaillant depuis une barge. Zoom sur une opération de mise hors d’eau spectaculaire.
Liebherr : « Vers le couplage automatique hydraulique »
Liebherr : « Vers le couplage automatique hydraulique »
Liebherr conçoit et produit sa propre attache rapide depuis plus de 20 ans. Elle a fait ses débuts en 2001 en Allemagne, avant de s’introduire en France par le Nord du pays.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur chargé / Ingénieure chargée d'affaires du BTP
- Chef de chantier du BTP
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Chef de projet BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.