★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

Un CA de 419 millions d’euros pour Manitou au 3e trimestre

Par La rédaction. Publié le 25 octobre 2018.
Un CA de 419 millions d’euros pour Manitou au 3e trimestre
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Le groupe Manitou a dévoilé des résultats en hausse pour le troisième trimestre. S’élevant à 419 millions d’euros sur cette période, son chiffre d’affaires est en hausse de 18% et les prises de commandes en progression laissent pressentir une croissance importante par rapport à l’année 2017.

Globalement, le groupe Manitou a réussi à se développer sur tous les secteurs et la plupart des géographies. Son chiffre d’affaires en hausse est porté aussi bien par les succès de nouveaux produits et services que par la pénétration de nouveaux marchés.

Les prises de commandes ont enregistré une progression supérieure à 10% par rapport à celles du troisième trimestre 2017. Michel Denis, directeur général de Manitou est d’ailleurs plutôt confiant pour l’avenir : « La profondeur de notre carnet nous permet de confirmer notre perspective de croissance de chiffre d’affaires pour l’année 2018 de plus de 15% par rapport à 2017, ainsi que l’amélioration du résultat opérationnel courant de plus de 80 points de base, soit aux alentours de 6,8% du chiffre d’affaires. »

Sur les 9 premiers mois de l’année, le CA du groupe s’élève à près de 1,4 milliards d’euros. Du côté de sa division MHA (manutention et nacelles), la progression est de +17% sur cette période avec des dynamiques des marchés de la construction, de l’agriculture et des industries très porteuses.

Son succès est nettement plus important dans sa division Matériel Compact qui a réalisé, sur 9 mois, un CA de +28%. Concernant les services & solutions, les résultats trimestriels atteignent 68 millions d’euros, une progression de +8% par rapport au troisième trimestre 2017.

En revanche, quelques difficultés sont constatées sur le marché américain. « Aux Etats-Unis, la rareté de la main d’œuvre et les impacts de l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs douaniers rendent les conditions d’activité plus coûteuses », explique-t-il.
 
Michel Denis, DG de Manitou. DR.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
21 février 2022
Grand Paris Express : Gare de Noisy-Champs, un ouvrage complexe et délicat Le lot T2D fait partie de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express et comprend notamment la gare de Noisy-Champs (l’une des gares emblématique du GPE), futur terminus des lignes 15 et 16, et traversée par le RER A. Sa réalisation s’effectue sans interruption de l’exploitation de la gare existante du RER A avec une partie de la nouvelle gare en sous-œuvre ou à proximité des voies, rendant les travaux particulièrement techniques et millimétrés.
Grand Paris Express : Gare de Noisy-Champs, un ouvrage complexe et délicat
8 décembre 2022
Manitou dévoile un premier télescopique fonctionnant à l'hydrogène Le constructeur français passe la seconde en présentant le premier prototype d'un chariot télescopique fonctionnant avec de l’hydrogène vert. La machine sera testée et mise à disposition fin 2023 sur des chantiers afin de bénéficier de retours précieux des utilisateurs pour perfectionner ce prototype. 
Manitou dévoile un premier télescopique fonctionnant à l'hydrogène
13 juillet 2022
TLM/ Saga familiale : REGIS LOC Basée à Sotteville lès Rouen depuis 1975, Régis Loc a su se tailler sa renommée. De régionale, elle est devenue nationale grâce à son réseau de 52 agences sur 15 départements. Nicolas Régis, président depuis 2009, dirige la maisonnée avec l’appui de ses deux enfants, Aurélie et Thomas. 
TLM/ Saga familiale : REGIS LOC
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola