Menu
Abonnements
Toutes nos offres

Bâtiment - Gros oeuvre

NPK a les crocs, et les bons !

Partager :
     
Par T. Adamczewski, le 18 avril 2018
Depuis quelques années déjà, NPK élargit et affine sa gamme de broyeurs, ou “crocs à béton”. Une direction en phase avec un marché français moins friand de BRH qu’auparavant. Et pour le fabricant nippon, spécialiste de l’outil de démolition, l’occasion de remettre sur le devant de la scène un outil qui se différencie depuis plus de 35 ans grâce à un intensificateur de puissance intégré : le Power-Booster.
 
“Il y a 15 ans, en France, 80% des outils que nous distribuions étaient des BRH, et les 20% restant l’ensemble de nos autres outils de démolitions, raconte Thierry Lambert, responsable commercial pour NPK France. La tendance s’est inversée de manière assez spectaculaire, puisqu’aujourd’hui les BRH ne représentent plus que 35% de nos volumes écoulés à l’année, tandis que le reste de notre offre a pris une importance considérable au sein de notre activité.” Un état de fait dont Thierry Lambert relève deux causes : l’évolution du travail en carrière a fortement réduit l’usage qu’on y faisait du BRH, et le constructeur japonais a énormément développé ses autres outils de démolition. L’exemple du jour : le croc à béton !
 
Le booster fait un malheur
 
La gamme de broyeurs proposée par NPK, s’adapte sur des pelles de 7 à 60 t, et existe en version rotatif entre 20 et 60 t. Leur spécificité : le Power-Booster. Intégré aux broyeurs de la marque dès 1982, “c’est un intensificateur de puissance qui s’active si besoin, explique Thierry Lambert. Il permet d’améliorer le rendement tout en nécessitant un débit hydraulique inférieur à un vérin équivalent, qu’il soit classique ou différentiel.” Une économie qui se répercute sur la consommation de carburant (de -25 à -50% par cycle annonce le fabricant).
 
Coup de neuf sur les crocs
 
Pour mettre ses crocs sur le devant de la scène, NPK a mis à jour son produit. Depuis 3 ans maintenant, un système de double plateau de dents interchangeables est disponible sur les les outils pour porteur entre 20 et 40t. ”Avec cette option, nous nous sommes alignés sur ce que propose déjà la concurrence”, reconnaît Thierry Lambert. Une mise à jour technique nécessaire, et qui a précédée l’innovation majeure : l’intégration d’un électro-aimant dans l’outil.
 
“Il y a plus de 2 ans, nous avons été les premiers à intégrer un aimant au broyeur, continue Thierry Lambert. Au lieu d’utiliser deux outils, en passant de l’un à l’autre, l’opérateur tri la ferraille sans perdre de temps, dans la continuité de la démolition.” Alimenté par une génératrice installée sur la pelle (moins de 100 kilos), le système équipe la série G-JEH du fabricant nippon. Il apporte une versatilité bienvenue à l’outil, et NPK annonce un rendement du tri de la ferraille augmenté de 10%. Autre impact, indirect mais non négligeable, ce nettoyage facilité en amont limite la détérioration des tapis de concasseurs. Et la formule a du succès, puisque NPK France a écoulé plus de 20 broyeurs équipés d’aimants sur l’année 2017.
 
Vue sur chantier :

Fort à faire pour défaire le fort
 
L’entreprise Avenir Déconstruction opère sur l’ancien fort militaire de Vaujours, à cheval entre la Seine-et-Marne (77) et la Seine-Saint-Denis (93). Présente sur le site depuis février 2017, elle est en charge de la démolition de l’ensemble des bâtiments, ce qui représente à la volée 70 000 tonnes de béton. Pour l’occasion elle s’est équipée d’un croc à béton G-35JEH  NPK avec électro-aimant intégré. “Franchement, rien à redire, commence Yohann Dietlin, chauffeur d’engin chez Avenir Déconstruction, interrogé sur l’outil. Pour le broyage, ça a beaucoup de force, beaucoup de rapidité grâce au booster… et l’aimant nous permet de sortir un matériel  très propre. L’association de deux, c’est impeccable. C’est un très bel outil.”

Monté sur une pelle Cat de 45 tonnes, le broyeur a fort à faire, car fondations et murs sont ici surdimensionnés, et armés de ferrailles à l’avenant. “On se trouve sur un ancien site qui a été construit dans les années 1800, et qui a servi pendant la seconde guerre mondiale. On travaille donc sur du béton armé, ou des bâtiments en meulière, avec des murs de 1 à 2 mètres d’épaisseur, détaille Jean-Baptiste Benjamin, conducteur de travaux pour Avenir Déconstruction. Les bétons restent sur place, tandis que la ferraille est revalorisée.”  Un chantier qui doit se terminer en juin 2018 pour Avenir Déconstruction, mais devrait encore s’étaler sur 10 ans avant que le site ne soit exploitable comme carrière de gypse par Placoplatre, filiale de Saint-Gobain.
 
Le broyeur G-35JEH équipe une pelle Cat de 45 tonnes
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
  • Le 15' du BTP spécial Intermat - 07 - Version intégrale - 28 avril
    Intermat 2018 : Steve Carpentier et Julia Tortorici vous font vivre l'actualité du cinquième jour du salon. Julia rencontre Imer Group, Hidromek, et Waterking et "Bonjour Isabelle", vous présente le programme du vendredi. Puis Steve reçoit Jean- Claude Fayat, Président du Groupe Fayat, et profite de cette interview pour vous faire découvrir l'une des figures de la construction. Giuliano Parodi, CEO de Yanmar Construction Equipment et Andreas Hactergal Sales and Marketing Director, font un saut sur le plateau pour l'interview sans filet.
  • Le 15' du BTP - Spécial Intermat - Version intégrale du 27 avril
    Dans cette édition quotidienne spéciale Intermat 2018, Steve Carpentier et Julia Tortorici vous font vivre l'actualité du quatrième jour du salon. Julia part à la rencontre de Liebherr, CAP, Bomag, TERAMAT et Bell France. Avec "Bonjour Isabelle", Isabelle Alfano vous présente le programme du vendredi et vous livre ses meilleurs conseils pour profiter pleinement de l'évènement. Découvrez l'actualité Kohler Engines et Goldhofer Transport dans la rubrique "Quels Chantiers". Enfin, Steve reçoit en plateau Martin Schickel, President chez Liebherr Mietpartner pour conduire l'interview sans filet.
  • Le 15' du BTP - Spécial Intermat - Version intégrale du 26 avril
    Dans cette édition quotidienne spéciale Intermat 2018, Steve Carpentier et Julia Tortorici vous font vivre l'actualité du troisieme jour du salon. Dans sa chronique, Julia part à la rencontre de Bobcat, Doosan et ACB. Dans la rubrique "Bonjour Isabelle", Isabelle Alfano vous présente le programme du jeudi et vous livre ses meilleurs conseils pour profiter pleinement de votre visite. Découvrez l'actualité de MBW Europe, Kinshofer et Copac dans la rubrique "Quels Chantiers". Enfin, Steve reçoit en plateau Alexandre Marchetta, Directeur General de Mecalac pour conduire l'interview sans filet.
  • Le 15' du BTP - Spécial Intermat - Version intégrale du 25 avril
    Dans cette édition quotidienne spéciale Intermat 2018, Steve Carpentier et Julia Tortorici vous font vivre l'actualité du deuxième jour du salon. Dans la case actu, Julia part à la rencontre de Liebherr, Mecalac, Komatsu et MB Crusher. Dans la rubrique "Bonjour Isabelle", Isabelle Alfano vous présente le programme du mercredi et vous livre ses meilleurs conseils pour profiter pleinement de votre visite. Découvrez l'actualité de Brokk et Witeck dans la rubrique "Quels Chantiers". Enfin, Steve reçoit en plateau Michel Denis, Président & CEO de Manitou Group pour conduire l'interview sans filet.
  • Le 15' du BTP - Spécial Intermat - Version intégrale du 24 avril
    Dans cette édition quotidienne spéciale Intermat 2018, Steve Carpentier et Julia Tortorici vous font vivre l'actualité du premier jour du salon. Dans la chronique "On n'a pas loupé !" Julia part à la rencontre de Takeuchi, LEM Equipment, Komatsu Franceet Manitou. Puis vient la rubrique "Bonjour Isabelle", avec notre guest star Isabelle Alfano, qui nous présente le programme de la journée et vous avise de ses précieux conseils pour vous faire profiter de l'évènement dans les meilleures. Avec Michelin, Leica Geostystems et Steelwrist dans la rubrique "Quels Chantiers", nous vous ouvrons les portes de quelques-uns acteurs les plus influents du marché.
TOUS LES NUMÉROS EN REPLAY ›
À lire également
Alto : une tour armée comme Flamanville !
Alto : une tour armée comme Flamanville !
Au cœur du quartier d’affaires de Paris La Défense, Bouygues Bâtiment Ile-de-France Construction Privée mène d’une main de maître la construction de la tour Alto, un ouvrage de 152 m de haut situé à moins de 4 m de la tour First.
Coffrages : un marché qui reprend des formes
Coffrages : un marché qui reprend des formes
Les deux grands secteurs clients des coffrages que sont le bâtiment et le génie civil, ont traversé cette dernière décennie un sacré trou d'air, mettant à mal autant les industriels que les loueurs spécialisés.
La profession tient la corde !
La profession tient la corde !
Le marché des travaux sur cordes se maintient en croissance depuis 2009, malgré l’apparition de concurrents mécanisés, tels que les drones et autres machines très abouties d’accès en hauteur.
Une ressource en béton « fracturée »
Une ressource en béton « fracturée »
Bénéficiant d’une histoire syndicale de 138 ans, la corporation des démolisseurs français aborde une nouvelle étape en s'unissant avec les recycleurs du BTP.
Pessac : déconstruction en « Rafale »
Pessac : déconstruction en « Rafale »
C’est à Pessac, en région bordelaise, que le Centre Genier-Deforge Sud-Ouest déploie tous ses talents.
KOHLER-SDMO toujours un “groupe” d’avance
KOHLER-SDMO toujours un “groupe” d’avance
Pour le français KOHLER-SDMO, l’innovation est inscrite dans son ADN, notamment sur ses deux marchés principaux que sont la France et le Royaume-Uni.
Les drones : une évolution inévitable
Les drones : une évolution inévitable
Ses usages devraient se démocratiser dans le temps d’autant qu’avec l’apparition de nouveaux vecteurs aériens (autonomie, emport, sécurité de fonctionnement, travail collaboratif entre plusieurs drones…) et la disponibilité de nouveaux capteurs, de nouvelles missions se présenteront.
Comment protéger ses salariés des poussières toxiques ?
Comment protéger ses salariés des poussières toxiques ?
La prévention a fait des progrès énormes dans la protection de la santé des salariés du BTP.
Transporteurs sur chenilles : il y en aura pour tous !
Transporteurs sur chenilles : il y en aura pour tous !
Marché de niche, le transporteur sur chenilles évolue de concert avec la construction.
NPK a les crocs, et les bons !
NPK a les crocs, et les bons !
Depuis quelques années déjà, NPK élargit et affine sa gamme de broyeurs, ou “crocs à béton”.
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.