x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Bâtiment - Gros oeuvre

NPK a les crocs, et les bons !

Partager :
     
Par T. Adamczewski, le 18 avril 2018
Depuis quelques années déjà, NPK élargit et affine sa gamme de broyeurs, ou “crocs à béton”. Une direction en phase avec un marché français moins friand de BRH qu’auparavant. Et pour le fabricant nippon, spécialiste de l’outil de démolition, l’occasion de remettre sur le devant de la scène un outil qui se différencie depuis plus de 35 ans grâce à un intensificateur de puissance intégré : le Power-Booster.
 
“Il y a 15 ans, en France, 80% des outils que nous distribuions étaient des BRH, et les 20% restant l’ensemble de nos autres outils de démolitions, raconte Thierry Lambert, responsable commercial pour NPK France. La tendance s’est inversée de manière assez spectaculaire, puisqu’aujourd’hui les BRH ne représentent plus que 35% de nos volumes écoulés à l’année, tandis que le reste de notre offre a pris une importance considérable au sein de notre activité.” Un état de fait dont Thierry Lambert relève deux causes : l’évolution du travail en carrière a fortement réduit l’usage qu’on y faisait du BRH, et le constructeur japonais a énormément développé ses autres outils de démolition. L’exemple du jour : le croc à béton !
 
Le booster fait un malheur
 
La gamme de broyeurs proposée par NPK, s’adapte sur des pelles de 7 à 60 t, et existe en version rotatif entre 20 et 60 t. Leur spécificité : le Power-Booster. Intégré aux broyeurs de la marque dès 1982, “c’est un intensificateur de puissance qui s’active si besoin, explique Thierry Lambert. Il permet d’améliorer le rendement tout en nécessitant un débit hydraulique inférieur à un vérin équivalent, qu’il soit classique ou différentiel.” Une économie qui se répercute sur la consommation de carburant (de -25 à -50% par cycle annonce le fabricant).
 
Coup de neuf sur les crocs
 
Pour mettre ses crocs sur le devant de la scène, NPK a mis à jour son produit. Depuis 3 ans maintenant, un système de double plateau de dents interchangeables est disponible sur les les outils pour porteur entre 20 et 40t. ”Avec cette option, nous nous sommes alignés sur ce que propose déjà la concurrence”, reconnaît Thierry Lambert. Une mise à jour technique nécessaire, et qui a précédée l’innovation majeure : l’intégration d’un électro-aimant dans l’outil.
 
“Il y a plus de 2 ans, nous avons été les premiers à intégrer un aimant au broyeur, continue Thierry Lambert. Au lieu d’utiliser deux outils, en passant de l’un à l’autre, l’opérateur tri la ferraille sans perdre de temps, dans la continuité de la démolition.” Alimenté par une génératrice installée sur la pelle (moins de 100 kilos), le système équipe la série G-JEH du fabricant nippon. Il apporte une versatilité bienvenue à l’outil, et NPK annonce un rendement du tri de la ferraille augmenté de 10%. Autre impact, indirect mais non négligeable, ce nettoyage facilité en amont limite la détérioration des tapis de concasseurs. Et la formule a du succès, puisque NPK France a écoulé plus de 20 broyeurs équipés d’aimants sur l’année 2017.
 
Vue sur chantier :

Fort à faire pour défaire le fort
 
L’entreprise Avenir Déconstruction opère sur l’ancien fort militaire de Vaujours, à cheval entre la Seine-et-Marne (77) et la Seine-Saint-Denis (93). Présente sur le site depuis février 2017, elle est en charge de la démolition de l’ensemble des bâtiments, ce qui représente à la volée 70 000 tonnes de béton. Pour l’occasion elle s’est équipée d’un croc à béton G-35JEH  NPK avec électro-aimant intégré. “Franchement, rien à redire, commence Yohann Dietlin, chauffeur d’engin chez Avenir Déconstruction, interrogé sur l’outil. Pour le broyage, ça a beaucoup de force, beaucoup de rapidité grâce au booster… et l’aimant nous permet de sortir un matériel  très propre. L’association de deux, c’est impeccable. C’est un très bel outil.”

Monté sur une pelle Cat de 45 tonnes, le broyeur a fort à faire, car fondations et murs sont ici surdimensionnés, et armés de ferrailles à l’avenant. “On se trouve sur un ancien site qui a été construit dans les années 1800, et qui a servi pendant la seconde guerre mondiale. On travaille donc sur du béton armé, ou des bâtiments en meulière, avec des murs de 1 à 2 mètres d’épaisseur, détaille Jean-Baptiste Benjamin, conducteur de travaux pour Avenir Déconstruction. Les bétons restent sur place, tandis que la ferraille est revalorisée.”  Un chantier qui doit se terminer en juin 2018 pour Avenir Déconstruction, mais devrait encore s’étaler sur 10 ans avant que le site ne soit exploitable comme carrière de gypse par Placoplatre, filiale de Saint-Gobain.
 
Le broyeur G-35JEH équipe une pelle Cat de 45 tonnes
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
À la UneGroupe Cayola
Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr
Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr
Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À la UneGroupe Cayola Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À lire également
Télescopique rotatif : l’électronique prend les commandes
Télescopique rotatif : l’électronique prend les commandes
C’est un fait, l’électronique embarquée est devenue le maître à bord.
Transporteurs sur chenilles : il y en aura pour tous !
Transporteurs sur chenilles : il y en aura pour tous !
Marché de niche, le transporteur sur chenilles évolue de concert avec la construction.
Désamiantage : simplifier pour y gagner
Désamiantage : simplifier pour y gagner
Après une croissance de 21 % entre 2012 (année de grands bouleversements dans la réglementation) et 2016, le secteur du désamiantage a entamé une baisse l’année suivante à hauteur de -1 %.
Comment monter et démonter son échafaudage en toute sécurité ?
Comment monter et démonter son échafaudage en toute sécurité ?
L’évolution des matériels d’échafaudage est toujours orientée vers plus de sécurité aussi bien lors des montages et démontages qu’en utilisation, charge aux fabricants de créer de nouveaux composants respectant les textes.
Alto : une tour armée comme Flamanville !
Alto : une tour armée comme Flamanville !
Au cœur du quartier d’affaires de Paris La Défense, Bouygues Bâtiment Ile-de-France Construction Privée mène d’une main de maître la construction de la tour Alto, un ouvrage de 152 m de haut situé à moins de 4 m de la tour First.
Télescopique rotatif : la culture du chantier
Télescopique rotatif : la culture du chantier
Chariot rotatif ou grue de chantier ? Le choix est souvent lié à un phénomène culturel et à des habitudes régionales.
Télescopique : le roto en route pour décrocher la lune
Télescopique : le roto en route pour décrocher la lune
Encore un palier de franchi.
Télescopique rotatif : capacité en devenir
Télescopique rotatif : capacité en devenir
Le développement des nouveaux chariots rotatifs est conditionné par le ratio compacité/capacité de charge.
Le désamiantage a son automate
Le désamiantage a son automate
L’idée de développer un robot intelligent de désamiantage a commencé à germer au sein de SFTP au moment de l’introduction de la robotisation dans le code du travail.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment - Gros œuvre
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.