Afin de vous assurer la réception de nos newsletters, nous vous recommandons
d´ajouter l´adresse contact@constructioncayola.com à votre carnet d´adresses.


Newsletter Terrassements & Carrières



(Extrait)
Des réalisations grandioses pour LafargeHolcim
En 2018, LafargeHolcim compte plus de 4 500 collaborateurs répartis sur 400 sites en France. Depuis quelques années, confronté comme tous à l’urbanisation croissante et son impact sur la planète, le groupe développe des produits de plus en plus durables via les offres aggneo, Airium, ou encore Hydromedia.
Lire l’article
Une année record en croissance externe pour Colas
Confortablement installé dans son nouveau siège du 15e arrondissement depuis l’automne dernier, dans un bâtiment de 7 500 m² à énergie positive dessiné par Christian de Portzamparc, Colas affiche une excellente santé financière, avec un chiffre d’affaires de 13,2 milliards d’euros, soit une progression de 13 %.
Lire l’article
Smart Construction : Komatsu avance ses pions
Komatsu a profité de Bauma pour dévoiler Smart Construction. En cours au Japon sur plus de 7 000 chantiers, l’enjeu est pour le constructeur d’avoir une longueur d’avance en matière de numérisation des travaux via un arsenal technologique sans précédent.
Lire l’article
VDMA planche sur la machine 4.0
La digitalisation croissante des machines nécessite davantage de coopération entre constructeurs et clients, croit VDMA. En ce sens, un nouveau groupe de travail a été créé par la fédération allemande des constructeurs.
Lire l’article
Mantella lance une benne basculante robuste en aciers SSAB
Le constructeur italien Mantella, basé à Lamezia Terme, dans le sud de l'Italie, a conçu une benne basculante garantissant une charge utile maximum, une consommation de carburant réduite et une durée de vie allongée grâce à aux aciers Strenx 960 et Hardox 500 Tuf de SSAB.
Lire l’article
Près de 10 % d’effectifs en moins pour Hyundai Heavy Industries
Si, au cumul, les effectifs des plus grandes entreprises coréennes ont augmenté de 180 000 personnes au cours de l’exercice 2018, ce n’est pas le cas de Hyundai qui a vu ses effectifs fondre de 2 575 employés à travers le monde l’an passé.  
Lire l’article
Et aussi
BKT inaugure un nouveau siège européen en Italie
Aux portes de Milan, à Seregno, BKT a officialisé, le 5 avril dernier, l’ouverture de son nouveau siège européen. Il espère ainsi renforcer sa présence et sa part de marché sur le continent en s’assurant plus de proximité avec ses clients OEM. Lire l’article

Terex Finlay dévoile un convoyeur "low level"
Sur Bauma, Terex Finlay complète sa gamme de solutions de stockage avec le TF-75L, un convoyeur mobile sur chenilles actuellement en phase de test sur plusieurs sites en Europe. Lire l’article

Ausa prépare déjà l’avenir
Présent sur Bauma avec une principale nouveauté, le Dumper réversible DR1001 AHG, le constructeur espagnol a également annoncé vouloir faire évoluer l’ensemble de sa gamme de mini-dumper d’ici à 2022. Lire l’article

Automatisation : la sécurité prend le pas sur l'emploi
Près de la moitié des travailleurs de la construction craignent que la sécurité soit mise en péril sur les chantiers lorsque l'intelligence artificielle (IA) et l'automatisation deviendront la norme dans la construction. Le nombre est plus élevé que ceux redoutant de perdre leur emploi au profit des robots, révèle une enquête de Volvo CE. Lire l’article

Sandvik acquiert Newtrax
Sandvik annonce le rachat de Newtrax, une société spécialisée dans la technologie minière numérique et fournissant des solutions permettant de recueillir des données sur les opérations menées dans le sous-sol. Lire l’article

LiuGong rafle un Red Dot Award
LiuGong a remporté un Red Dot Award 2019 dans la catégorie 'Design produit' pour sa niveleuse 4180D. Lire l’article

Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ». Lire l’article

Front de taille : chargeuse ou pelle ?
Pour charger les tombereaux au front de taille, l’alternative classique est chargeuse ou pelle sur chenilles ? Un rappel des éléments de choix. Lire l’article

L’Unicem Grand Est a élu son premier président
Rémy Moroni est le premier président élu de l’Unicem Grand Est. Auparavant, Philippe Toffolini assurait une présidence transitoire, en qualité de président de l’ex-Unicem Lorraine. Lire l’article

Recommander nos newsletters