x
Construction Cayola
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
+

Le Marché Global de Performance : c'est quoi ?

Par la rédaction, le 25 novembre 2016
Le Marché Global de Performance : c'est quoi ?
RETROUVEZ NOS ARTICLES
Dans nos newsletters
gratuites

S'abonner
Sur nos applications
iOS et Android

Télécharger
Dans nos magazines
Découvrir
Lors des Rencontres des Villes et Territoires Urbains à Lyon les 7 et 8 novembre dernier, l’USIRF, la FNTP, la FRTP Rhône-Alpes et la SPRIR Rhône-Alpes ont convié 50 représentants de collectivités, d’entreprises et de maîtrise d’oeuvre pour présenter les avancées d’un nouveau contrat pour les infrastructures : le Marché Global de Performance.
------------------   PUBLICITÉ   ------------------

 
Depuis l’Ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics, les acheteurs peuvent conclure des marchés publics globaux de performance qui associent l’exploitation, la maintenance à la réalisation ou la maintenance à la conception-réalisation de prestations. Depuis plus de deux ans, l’Institut de la Gestion Déléguée (IGD) et la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) travaillent sur la mise au point d’un contrat global de performance appliqué aux travaux de voirie permettant aux collectivités locales de gérer l’entretien et la maintenance du réseau routier à coûts et délais maîtrisés. Il peut être appliqué à d’autres types d’infrastructures.
 
"Jusqu’à maintenant, existaient d’un côté, les marchés publics qui permettaient de construire la route et de l’autre, le contrat de partenariat, qui permettait à une collectivité d’entretenir et de maintenir son patrimoine routier. Aujourd’hui, le marché public global de performance permet à l’acheteur d’associer les deux volets, conception-réalisation de prestations et exploitation ou maintenance sur plusieurs années (5 à 7 ans). En outre, cette pratique permet de répondre à la volonté de l’Etat, qui pousse à généraliser les contrats dits préférentiels, basés sur les critères de performance", explique Pierre-Emeric Chabanne, délégué général de l’IGD.
 
"Pour le moment, le maître d’ouvrage, à travers sa maîtrise d’œuvre, définit et conçoit le projet qu’il va confier à l’entreprise. Il définit les caractéristiques techniques et l’entreprise exécute simplement. Avec le Marché Global de Performance, la façon de travailler change", note Thierry Caussemille de la direction générale Route France Colas et membre de l’Union des Syndicats de l’Industrie Routière Française (USIRF). En effet, grâce à la contractualisation, la collectivité définit le programme fonctionnel, décrivant des objectifs de niveaux de services attendus et des indicateurs de performance. "Puis, elle laisse à l’entreprise le soin de choisir les moyens et les techniques nécessaires à la mise en œuvre opérationnelle du programme fixé".
 
Avant la signature du contrat, Pierre-Emeric Chabanne précise qu’il importe que "la collectivité et l’entreprise se mettent d’accord sur les travaux à entreprendre, leurs délais, leur nature, les objectifs". Le contrat se base donc sur "un diagnostic partagé". Ce diagnostic permet d’établir un état des lieux du patrimoine de la collectivité et s’établit avec l’aide d’un prestataire AMO indépendant. Les outils d’aide à la décision sont indispensables car ils contribuent à livrer une vision globale et précise du terrain.
 
Le Marché Global de Performance est donc bénéfique pour la dépense publique, puisque les élus feront leurs arbitrages en définissant les axes prioritaires à entretenir et en évitant de laisser se dégrader les infrastructures. Le patrimoine est donc mis à niveau durablement et en prenant en compte tous les aspects (surface, structure, réseaux souterrains...).
 
Suite au diagnostic, dans le cadre de l’appel d’offres, la commune peut choisir les indicateurs de performance qu’elle désire, par exemple, des indicateurs environnementaux, ou bien liés à la tenue des délais, aux modalités d’information du public, etc. Puis, le maître d’ouvrage contrôle la performance et vérifie que les résultats correspondent aux normes et aux exigences du marché. En cas de manquement, les prix peuvent être revus ou l’entreprise sommée de refaire les travaux.
 
@ Mail
Philippe Puthod, président du SPRIR Rhône-Alpes
À lire également :
Loire : la commande publique atteint 370 M€ en 2015
Selon le CERA, l'Observatoire de la Commande Publique Bâtiment et Travaux Publics, la commande publique du département de la Loire aura dépensé 370 M€ en 2015, soit un niveau très bas par rapport à 2008 (506 M€).
Ile-de-France : 2 Mds € débloqués pour le logement et les transports
Ile-de-France : 2 Mds € débloqués pour le logement et les transports
BTP : l'intérim en hausse de 6% au mois d'octobre
BTP : l'intérim en hausse de 6% au mois d'octobre
Camions de chantier : la bonne reprise de 2016
Camions de chantier : la bonne reprise de 2016
A l’heure où le marché du véhicule industriel connaît une embellie qui lui permet de retrouver pour la première fois son niveau d’avant-crise, les camions de chantier ne font pas exception. Plus prolifique que les différents indicateurs ne pouvaient le laisser penser fin 2015, l’année 2016 se conclut à un niveau élevé qui ramène le marché du VI au niveau de l’exercice 2011, à plus de 47.000 camions. Et les perspectives 2017 restent encourageantes, en particulier pour les porteurs.
Primaire de droite : 35 000 emplois en danger ?
Primaire de droite : 35 000 emplois en danger ?
Bruno Cavagné, le président de la FNTP était l’invité de l’Assemblée générale de Canalisateurs de France. Il s’est exprimé sur l’actualité économique de la profession de la construction en général. Le programme des 2 finalistes de la primaire de droite a également fait l’objet d’une analyse. Selon la fédération, des dizaines de milliers d’emplois seraient perdus en cas de victoire du programme récessif de François Fillon
En septembre, les TP attestent d'une amélioration
En septembre, les TP attestent d'une amélioration
Après un 1er semestre en hausse de 2,7%, l’activité des Travaux Publics affiche un 3ème trimestre 2016 en progression de 7,3%. Le mois de septembre aura réalisé un CA en croissance de 5,6%.
L'automne vient assombrir l'activité des travaux publics
L'automne vient assombrir l'activité des travaux publics
La belle progression effectuée par les travaux publics ces 9 derniers mois a été ralentie par l'arrivée de l'automne. Au mois d'octobre 2016, l'activité n'affiche qu'une hausse de +0,9%. Néanmoins, elle reste en croissance depuis le début de l'année (+3,8%).
Le BTP français s'exporte bien !
Le BTP français s'exporte bien !
Selon le dernier classement établi par le Sefi (Syndicat français rassemblant les entreprises exportatrices), le BTP français se place en deuxième position à l’export. La Chine fait figure de numéro 1 mondial.
Marché global de performance : les infrastructures sont gagnantes
Marché global de performance : les infrastructures sont gagnantes
Réunis par le SPRIR Rhône-Alpes, l'Usirf, l'IGD et la FNTP, 100 représentants de collectivités, d'entreprises et de la maîtrise d'oeuvre débattront des avantages propres du marché global de performance, une innovation contractuelle validée en juillet 2015 qui permet aux acheteurs de conclure des marchés qui associent l'exploitation, la maintenance à la réalisation ou la maintenance à la conception-réalisation de prestations.
Bruno Cavagné (FNTP) : « Créer une gouvernance pour les infrastructures »
Bruno Cavagné (FNTP) : « Créer une gouvernance pour les infrastructures »
À quelques mois d’une nouvelle élection présidentielle en France, la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) a amorcé un exercice de prospective sur 5 ans sur lequel elle s’appuie pour interpeller les candidats qu’elle souhaite voir prendre au sérieux la problématique des infrastructures, essentielle au redressement de l’activité des travaux publics.
+ d'articles Infrastructures TP
Newsletters
- Gratuites
- 7 thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Emploi



Technico-commercial Itinérant Export (H/F)

Technico-commercial (H/F)
Les + lus
Annonce

Collection de 80 pièces miniatures matériels TP et levage. Prix : 4000 €. Visible Marignane.
Tél : 06 14 34 40 69
Vidéo
Floatgen, la première éolienne en mer, prend forme
Floatgen, la première éolienne en mer, prend forme
+ de vidéos
Événements
Bau 2017
16 Janvier 2017
Bau 2017
World Of Concrete 2017
17 Janvier 2017
World Of Concrete 2017
Biogaz Europe 2017
25 Janvier 2017
Biogaz Europe 2017
18ème Carrefour des Gestions Locales de l’Eau
25 Janvier 2017
18ème Carrefour des Gestions Locales de l’Eau
+ d´événements
Vient de paraître