Accès direct à Construction Cayola »
Construction Cayola
APPLICATIONS     MAGAZINES     NEWSLETTERS
BÂTIMENT
CARRIÈRES
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
Environnement

La France se met aux "toits verts"

La France se met aux toits verts

Alors que la plus grande toiture végétalisée a été inaugurée le jeudi 4 avril dernier à Paris, les "toits verts" fleurissent de plus en plus dans les villes françaises.

Pratique initiée par les Etats-Unis, l'aménagement de jardins suspendus sur les toitures des immeubles consiste à concilier nature et urbanisation. Ils ont pour vocation de favoriser la biodiversité et la régulation climatique. En France, près d'un million de m² de toiture végétalisées ont été construits en 2012. Le meilleur exemple reste celui du chantier de Beaugrenelle à Paris dont le centre commercial accueille une toiture végétalisée de 7 000m² abritant nichoirs pour les oiseaux et bientôt des ruches. Ce jardin suspendu a l'avantage, en plus de protéger la biodiversité, de retenir les eaux pluviales (et ainsi de pouvoir s'autoalimenter), d'éviter l'engorgement des réseaux d'évacuation, de réduire le bruit de 15 à 20 décibels et de doubler la durée de vie de l'étanchéité des toitures. En été, il contribue à baisser la consommation énergétique de 10%, ceci, à condition que le substrat reste humide. En revanche, l'aménagement de toitures végétalisées ne rencontre que peu d'enthousiasme auprès des particuliers en raison principalement de son peu d’impact sur la facture énergétique et des prix prohibitifs pour les petites toitures. Pour y remédier, la ville de Paris vient de lancer un appel à projets consacré à la végétalisation innovante. De son côté, à la demande de l'Association des toitures végétales (Adivet) qui souhaite plus d'incitation de la part des pouvoirs publics, la région Ile-de-France a pris la décision de subventionner les toitures végétalisées à hauteur de 20 euros/m².

Source : lemonde.fr / Une toiture végétalisée au Québec, © solylunafamilia/Flickr
Par la rédaction, le 08/04/2013
La Poste : un centre de tri mue en Bepos
Le centre de tri de La Poste situé à proximité de la gare de Tours vient d'achever sa mue en immeuble de bureaux et de logements Bepos pour un montant de 34 M€.
Le parc éolien des Portes de Côte d'Or prend forme
Le coulage du béton dans les armatures qui maintiennent les mâts des éoliennes a commencé hier en pays Beaunois.
Algérie : la ferme éolienne d'Adrar opérationnelle
Ile-Saint-Denis : le projet Lil’Seine se développe au sein de l’écoquartier
Franche-Comté : un centre de concassage des déchets décrié
Un « délicieux » jardin vertical à la Cité du Chocolat
Biomasse : Stockholm va se doter d’une nouvelle centrale
Rouen : les éco-quartiers à l’honneur
Solaire : Alstom construira une centrale en Israël
DEEE : Récylum associé au chantier Clariant de Cardem
Plastiques : Sita inaugure son système de tri à Bayonne
+ d´articles Environnement
PARTAGÉS
LUS
1.
2.
3.
4.
5.
DHS 25 : une déchetterie automatique signée Nicollin et Appulz
+ de vidéos
Chargeuses sur pneus : le bon tonnage en moins de passes
La 8 MCR : « une alternative innovante aux solutions existantes » 
Seine-Morée : une usine d’épuration "bio-performante"
Los Angeles : Putzmeister dans le Guinness des Records
Électro portatif à induction
Les tombereaux attendent la reprise
Travail en hauteur : les peintres en bâtiment favorisent la nacelle
+ de vidéos
Dans le magazine Mat Environnement
Seine-Morée : une usine d’épuration "bio-performante"
Seine-Morée, 6ème usine de traitement des eaux du Siaap, est un modèle du genre.



Lire Mat Environnement ›
Rubriques

Bâtiment - Gros œuvre
Carrières
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements


Applications

Mobiles iPhone
Mobiles et tablettes Android
Tablettes iPad


Services

Newsletters
Agenda
Espace abonnés
Nous contacter
Équipe Construction Cayola
Mentions légales
Publicité
Conditions générales de vente
Partenaires

Cigo
Équiper la France
FNTP
FSTT
Qualibat
Magazines