x
Construction Cayola
KIOSQUE
ÉDITION DIGITALE (à partir de 8,90 € par mois)
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
+

Keestrack fait dans l'électrique

Par la rédaction, le 22 novembre 2016
Keestrack fait dans l'électrique
RETROUVEZ NOS ARTICLES
Dans l'ÉDITION DIGITALE
Découvrir
Dans nos newsletters
gratuites

S'abonner
Sur nos applications
iOS et Android

Télécharger
Dans nos magazines
Découvrir
Afin de réduire les coûts opérationnels et allonger la durée de vie de ses matériels, Keestrack travaille intensivement sur des motorisations alternatives pour tous les modèles de sa gamme. Les technologies diesel-électrique avec une exploitation hybride ou tout-hybride jouent un rôle clé.
------------------   PUBLICITÉ   ------------------

 
La plupart des broyeurs, tamis et emplileurs Keestrack sont désormais disponibles avec des moteurs diesel-hydrauliques conventionnels mais aussi en version "e-" avec moteurs diesel embarqués et générateurs à brides pour alimenter les moteurs électriques des cribles, convoyeurs, compresseurs etc. En option, ces matériels hybrides peuvent être alimentés par l’extérieur par une autre machine (comme un broyeur) ou un générateur séparé.
 
Les versions électroniques ("e-") affichent une consommation de carburant jusqu’à 30% inférieure aux matériels dotés de systèmes hydrauliques à détection de charge. Keestrack met en avant d’autres avantages comme un plus grand respect de l’environnement, une meilleure disponibilité et une facilité d’entretien. Des volumes d’huile plus faibles endiguent les problèmes de température, moins de filtres et de refroidisseurs réduisent l’entretien quotidien ou régulier des machines. Même la durée de vie des diesels embarqués peut être considérablement augmentée lorsque les moteurs fonctionnent sous des charges plus basses.
 
Depuis peu, ce sont les broyeurs Keestrack qui bénéficient de ces nouvelles technologies. Très courants sur des machines plus petites ou les très gros broyeurs en carrière, le concept d’alimentation entièrement électrique ou tout-hybride devait être adapté sur les unités mobiles de la catégorie des 30-60 t. Le broyeur à cône Keestrack H4 (35 t), qui arbore un châssis compact innovant, est ainsi désormais équipé d’un concasseur à cône électrique (132 kW). Associés à un précribles et 3 cribles, on obtient une unité de concassage secondaire ou tertiaire très efficace et très compacte (46 t max).

La version hybride a fait ses débuts à Bauma 2016 et a évolué en version "e-" : H4e. Les deux machines sont équipées de moteurs diesels de 328 à 346 kW et alimentent le générateur de 330 kVA pour l’alimentation du concasseur et des composants auxiliaires. Pour un fonctionnement électrique complet, à partir du réseau ou d’un générateur externe, le nouveau H4e embarque un moteur électrique supplémentaire et une pompe hydraulique pour alimenter l’alimentateur hydraulique, le crible, les chenilles et les vérins hydrauliques.
 
Le tout nouveau broyeur mobile sur chenilles B4/B4e fonctionne sur un principe similaire. Repensée, sa conception est bassée sur celle de l’Apollo/B4 qui fournissait des taux de production élevés dans des applications de recyclage ou des opérations de carrière de taille moyenne. En conséquence, le châssis en acier Domex affiche un faible poids de transport (42 à 49 t). Le B4 est équipé d’un moteur diesel de 210/242 kW et d’un système de détection de charge moderne. Le tout nouveau B4e quant à lui est alimenté par un générateur embarqué de 225 kVA qui alimente le moteur électrique séparé du broyeur (110 kW) et par un deuxième moteur électrique de 55 kW avec pompe hydraulique à bride. Une fois connecté à une source d’alimentation externe, l’ensemble de la gestion de l’énergie est contrôlé automatiquement, y compris l’alimentation d’une unité secondaire.

Les nouvelles machines sont actuellement exposées sur Bauma China qui se tient en ce moment à Shanghai (Chine).
 
@ Mail
À lire également :
McCloskey fait évoluer son concasseur à percussions I54 V3
McCloskey fait évoluer son concasseur à percussions I54 V3
L'innovation de MB Crusher récompensée en Pologne
L'innovation de MB Crusher récompensée en Pologne
Les pneus miniers BKT au congrès de l'ICM à Montréal
Les pneus miniers BKT au congrès de l'ICM à Montréal
Volvo CE, entre lave et glace
Volvo CE, entre lave et glace
A environ 10 km au sud de Reykjavik, en Islande, se trouve une grande carrière baptisée Vatnsskarðsnámur et propriété de la société Alexander Ólafsson, spécialisée dans le concassage et le criblage. Les matériaux sont extraits en dépit des conditions extrêmes (froid polaire et proximité d’un volcan) par une flotte de chargeuses Volvo.
Volvo dévoile son programme de reconditionnement machine
Volvo dévoile son programme de reconditionnement machine
Le programme de reconditionnement machine certifié Volvo, a été conçu pour offrir une alternative à l'achat d'une machine neuve et optimiser le budget.
Fermel en lice pour le Swedish Steel Prize 2017
Fermel en lice pour le Swedish Steel Prize 2017
Fermel se retrouve finaliste du Swedish Steel Prize 2017 pour sa gamme Maverick de véhicule de manutention légers adaptés au secteur minier.
Hardox Wearparts (SSAB) présente le Duroxite 400
Hardox Wearparts (SSAB) présente le Duroxite 400
Le fournisseur de pièces d'usure Hardox Wearparts sera présent à Conexpo sur le stand de SSAB avec en vedette le Duroxite 400.
Une chargeuse Hitachi dans la carrière de l'Infernet
Une chargeuse Hitachi dans la carrière de l'Infernet
Le distributeur Teramat vient de livrer une chargeuse Hitachi ZW310-6 à la carrière de l’Infernet à Livet-et-Gavet, près de Bourg d’Oisans (38), exploitée par la société France Déneigement.
La dernière chargeuse Hitachi de 25 t dans une carrière ardéchoise
La dernière chargeuse Hitachi de 25 t dans une carrière ardéchoise
Teramat vient de livrer une chargeuse Hitachi ZW310-6, modèle dernière génération, au groupe Delmonico Dorel qui la destine à la carrière ardéchoise de St-Julien-Molin-Molette.
Liebherr en souplesse chez BRCM
Liebherr en souplesse chez BRCM
Une pelle sur chenilles Liebherr R 946 est en action chez la société iséroise BRCM (Budillon Rabatel Concassage Mobile) depuis l'été 2016. Chargée d'alimenter un concasseur, elle est une merveille de souplesse et de confort.
+ d'articles Carrières
Newsletters
- Gratuites
- 7 thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Voir des extraits
Les + lus
Emploi

Technico-commercial Itinérant Export (H/F)

Technico-commercial (H/F)
Annonce

Collection de 80 pièces miniatures matériels TP et levage. Prix : 4000 €. Visible Marignane.
Tél : 06 14 34 40 69
Vidéo
INSOLITE - SNCF fait son cinéma
INSOLITE - SNCF fait son cinéma
+ de vidéos
Événements
21ème Salon de la Prescription
31 Mai 2017
21ème Salon de la Prescription
Congrès annuel de L’ASTEE
6 Juin 2017
Congrès annuel de L’ASTEE
The Future of Cement
6 Juin 2017
The Future of Cement
Intermat ASEAN
8 Juin 2017
Intermat ASEAN
+ d´événements
Vient de paraître
Rubriques

Bâtiment - Gros œuvre
Carrières
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements


Applications

iPhone et iPad
Mobiles et tablettes Android


Services

Newsletters
Agenda
Espace abonnés
CGV abonnement digital
CGV abonnements magazines
Nous contacter
Équipe Construction Cayola
Mentions légales
Publicité
CGV publicité
Réseaux sociaux

Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines